Engagements Livraison Paiement sécurisé Satisfait ou remboursé Engagements Livraison Paiement CB sécurisé Satisfait ou remboursé

Comment équiper votre trousse de premiers secours ?

Qu’est-ce qu’une trousse de 1ers secours ?


La trousse de 1ers secours a pour vocation 1ere de répondre à une situation d’urgence.


vente-trousse-secours-souple-voyage-voiture-pas-cher-10314_120


Ces trousses répondent à 2 nécessités :


-          Nécessité de temps > réponse rapide > répartition des trousses et kits au plus près des zones ou personnes à risque.


-          Nécessité de geste > garantir les gestes importants face aux risques > identifier les risques > identifier le matériel à détenir.


 


Quels sont les risques ?


Quel qu’en soit le domaine pour lequel vous prévoyez votre trousse de secours, vous devrez évaluer les risques et mettre en place des actions de prévention. Cette analyse des risques et l’étude des moyens de prévention ont pour conséquences la mise en place de moyens de protection individuels, collectives, de sécurité et de secours.


 


Dans vos loisirs ou sports préférés, il en va de même. Que cela soit une analyse personnelle ou répondant à des obligations légales (obligations du chef d’établissement, président de club ou association, règles fédérales, encadrement…), vos pratiques doivent faire l’objet d’une analyse de risque et la mise en place de moyens de sécurité et de 1ers secours.


 


Enfin à la maison et dans votre cadre privé, c’est la même chose. Kit de 1ers secours dans la voiture, dans votre moto ou pour la sécurité de votre famille.


AU FAIT, avez-vous votre Plan Familial de Mise en Sureté ??? Non ? allez faites-le en famille.


En tout cas en fonction des risques que vous aurez identifié, vous mettrez une ou plusieurs trousses en place. Toutes identiques ou toutes différentes.


 


Dans les écoles ce sont les kits PPMS (plan particulier de mise en sureté - circulaire n°2015-205 du 25 novembre 2015 du ministère de l'Éducation nationale) qui sont obligatoires > un exemple ici.


 


Vous trouverez pleins d’informations intéressantes :


http://www.risques-majeurs.info


https://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers/Autoprotection-se-preparer-face-a-la-catastrophe


http://www.assemblee-nationale.fr/15/ta/ta0234.asp > le statut du CITOYEN SAUVETEUR.


La non-assistance à personne ne danger.


 


Trousse générale, personnalisée ou spécialisée ?


De manière générale, une trousse de secours va répondre aux situations d’urgences. Celles-ci sont connues et identifiées :


L’obstruction grave des voies aériennes > pas besoin de matériel, juste une connaissance des gestes salvateurs.


La victime qui saigne > allonger et arrêter l’hémorragie. Couvrir la victime > Pansement compressif, coussin hémostatique, bande hémostatique, garrot.


La victime qui ne répond pas mais respire > la victime inconsciente > la Couverture de survie et vos connaissances des gestes salvateurs pour mettre la victime sur le côté (PLS).


La victime qui ne répond pas et ne respire pas > victime en arrêt cardiaque > vos mains pour réaliser le massage cardiaque, l’utilisation du défibrillateur, et selon vos capacités les insufflations protégées.


Sans oublier que votre action doit être précoce tout comme l’alerte au  112_120_01


(15 et 18 toujours disponibles).


 


C’est la chaine de survie


chaine_de_survie_120_01


 


Ensuite votre trousse va répondre à la nécessité de protéger d’un danger réel immédiat (ou à court terme) et vital :


La Couverture de survie protège d’une situation fatale : l’hypothermie (par échange thermique de contact entre la température du sol et la température corporelle).


Les gants vinyle, latex ou nitrile protègent le sauveteur de tout risque de contamination au contact de la victime (cela est valable dans les 2 sens). 


Les masques respiratoires protègent du risque de contamination par voie aérienne.


Les pansements emballés individuellement et antiseptiques protègent la victime du risque d’infection.


 


Donc ça c’est en général et commun à de nombreux kits de 1ers secours. C’est ce qu’il faut. Ensuite votre trousse va répondre selon les résultats de votre analyse des risques de vos pratiques et environnements à des besoins personnels ou spécifiques. Vous allez donc compléter votre kit avec des produits adaptés. C’est là que votre trousse deviendra personnelle et/ou spécialisée.


 


Risque traumatologique ? bande auto agrippante, bande élasto, pack ou bombe de froid, gel à l’arnica, attelle modelable… 


Risque de brulure ? Compresse d’aqua-gelkit brulure


Risque de section de membre ? Kit de section de membre


Risque de situation exceptionnel ? Kit HALTEMO, sac d’urgence multiples victimes


 


Pour vous rafraichir sur les 1ers secours


Mémento SST 


Mémento PSC1 


Mémento AFGSU 


Vidéo de 1ers secours : https://www.ylea.eu/toutes-nos-videos-premiers-secours-ligne-e56.html


 


 


Les indispensables ?


 


Voici un exemple de trousse de secours généraliste :


- 10 compresses stériles 7,5 x 7,5 cm (pour enlever les détritus qui se trouve sur la plaie, passer l’antiseptique et protéger la plaie).


- 1 Couverture de survie">Couverture de survie 2 faces or et argent de dimensions 210 x 160 cm pour lutter contre l’hypothermie la victime doit être emballée de la tête aux pieds dans la Couverture de survie, la face dorée vers l’extérieure).


- 2 écharpes triangulaires d'immobilisation (90x90x127 cm) pour les traumatismes des membres.


- 2 lingettes à la chlorhexidine (antiseptique pour « désinfecter » une plaie – ATTENTION il faut maintenir un délai de contact – entre 30 sec et 1 minute selon les produits pour être efficace).


- 2 lingettes nettoyantes ou serum physiologique (pour retirer avant l’antisepsie tous les débris et autres saletés se trouvant sur la plaie).


- 1 paire de ciseaux JESCO de 15 cm (pour découper les vêtement et pansements).


- 1 pince pour enlever les échardes.


- 1 sparadrap 1,25 cm pour fixer les pansements ou compresses sur la peau.


- 15 pansements 72x19 mm pour protéger les plaies du risque d’infection.


- 2 bandes de gaze de dimensions 10 cm x 4,5 m pour faire des bandages.


- 2 bandes de gaze de dimensions 5 cm x 4,5 m pour faire des bandages.


- 1 masque pour bouche à bouche – masque d’insufflation dans le cadre de l’arrêt cardiaque.


- 2 paires de gants à usage unique pour vous protéger du risque d’infection.


- 1 lot de 10 épingles à nourrice pour fixer les écharpes et autres bandages.


- 1 livret de premiers secours pour REVISER votre formation aux 1ers secours.


 


A laquelle vous pourrez rajouter ;


-1 ou 2 pansement compressif.


-1 ou 2 garrot tourniquet.


Et que vous pourrez compléter par les produits issus de votre analyse de risque.


 


Trousse de 1ers secours ? Les précautions.


 


Il faut être attentif à l’état du contenu (emballage), aux péremptions, aux produits ouverts (15 jours), à l’état visuel des produits et ne pas surcharger une trousse dont l’utilisation devrait être facile et clair.


Ce kit doit être disponible à tout moment, son emplacement et contenu connu de tous.




Il faudra la vérifier, l’entretenir. Un volontaire pour s’occuper de la trousse de 1ers secours ?



Auteur .

vous propose : Bien remplir sa trousse de premiers secours
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée