Livraison 24H

Contrôle de l’extincteur

Contrôle de l’extincteur


Grâce à son efficacité, qu’il a souvent démontrée lors de la lutte contre un début de feu, l’extincteur est, depuis plusieurs années, l’appareil le plus prisé pour éteindre un incendie mineur. Si certains sont réservés aux professionnels (les pompiers), d’autres sont commercialisés auprès du grand public. Ces derniers sont déclinés en plusieurs modèles : fixe, mobile et portatifs et qui sont catégorisés en fonction de la classe de feux qu’ils sont censés à étouffer.


extincteur-eau-pulverisee-additif-6l_100En France, à ce jour, aucun texte ne mentionne l’obligation d’équiper la maison des particuliers d’un appareil de ce genre. Cependant, les établissements recevant du public (ERP), les établissements industriels ou tertiaires et les immeubles de grande hauteur (IGH) sont tenus d’en mettre à la disposition des personnes qui y circulent, travaillent ou occupent les lieux, pour des mesures de sécurité. S’appliquer à suivre ces décisions se justifie par le fait que, dans ce pays, un incendie se déclare toutes les 2 minutes, alors que l’utilisation de cet appareil dans les premiers instants aurait pu éviter de lourdes pertes.


Sachant que les extincteurs et, particulièrement, les agents qu’ils contiennent ont une date de péremption. Pour être efficaces lors des interventions pour lesquelles ils sont sollicités, ils doivent être vérifiés, entretenus et contrôlés régulièrement. De cette manière, ils devraient toujours être en bon état; ce qui les rendent fonctionnel au moment voulu.


 


Extincteurs, des normes à suivre


pro-premium_extincteurs-_100A cause de la lourde mission qu’ils doivent tenir, ces instruments utilisés pour lutter contre le feu doivent suivre des normes et des règlementations strictes et ce, à plusieurs niveaux.


Avant tout, pour les portatifs qui sont les plus utilisés par le grand public, ils doivent être conformes à leur qualificatif, c’est-à-dire qu’on puisse les porter. C’est la raison pour laquelle, ils sont conçus à un certain poids qui est inférieur ou égal à 20 kilos.


Par ailleurs, depuis la directive européenne n°97/23/CE en rapport avec les « équipements sous pression, pour pouvoir être commercialisé sur le sol européen, il est imposé à ces appareils de porter le marquage CE sur leur réservoir métallique. Cette marque signifie qu’il est conforme aux normes et aux exigences de l’Union Européenne.


En outre, comme les incendies provoquent des dégâts matériels conséquents, les assurances veulent éviter de payer cher. Aussi, l’Assemblée Plénière des Compagnies d’Assurance Dommages (APSAD) a mis en place et définit des règles d’installation et de maintenance pour les extincteurs. En plus, les conseils donnés par les responsables dans ces domaines sur l'application des règles de l’APSAD R4 donnent l’occasion à toutes les parties, surtout aux occupants des lieux, de s’assurer de la qualité des installations et du bon fonctionnement des équipements sous pression dont ils disposent.


Par exemple, il est recommandé de les mettre dans des endroits accessibles et de les indiquer au moyen de panneaux de signalisation afin que tous sachent où peut les trouver en cas de besoin.


 


Pour quelles raisons entretenir les extincteurs


extincteur-poudre-sur-roues_100Un extincteur est composé d’un réservoir métallique (son corps), d’un robinet relié à un tuyau, d’un tube plongeur, d’une cartouche appelée sparklet (pour les appareils à pression auxiliaire), d’une goupille qui informe de son utilisation et, le plus important, d’un agent extincteur, qui est projeté sur les flammes, avec pour tâche de l’éteindre.


Il y a plusieurs sortes d’agents extincteurs, qui ont tous prouvé leur valeur et leur capacité à résorber la combustion. Les plus fréquents sont le dioxyde de carbone ou CO2, l’eau avec additifs, la mousse et la poudre.


Renfermés à l’intérieur de cette bouteille en métal, il y a de fortes chances que des réactions se produisent et c’est pourquoi, les concepteurs ont défini une date qui limite son usage (date de péremption). Au-delà de celle-ci, il est déconseillé de se servir de cet équipement pour lutter contre le feu. Toutefois, avant l’échéance indiquée sur le corps de l’appareil, l’entretien est nécessaire pour être sûr de son bon fonctionnement.


En effet, il faut tenir compte de la réalité. Par exemple, les extincteurs à eau sont sujets à la rouille et leur durée de vie ne dépasse pas les 20 ans. De leur côté, ceux à poudre nécessitent une maintenance régulière. En plus de les garder opérationnel, cela rallonge de toute évidence leur durée de vie estimée à plus de 30 ans. D’une autre part, il ne faut pas oublier que les extincteurs CO2 ne doivent pas être placés dans des endroits où la chaleur est enivrante parce qu’ils réagissent mal face à une haute température.


 


Qui effectuent les contrôles ?


extincteur-maison-individuelle_600Tous les mois, les personnes qui ont été désignées comme responsables du matériel incendie et qui ont été formées vérifient l’aspect extérieur de l’appareil, ainsi que le fait qu’ils soient toujours à portée de main et accessibles à tous. Le mode d’emploi doit toujours être visible. Si besoin est, ils prennent les décisions adéquates pour remettre les choses en ordre.


 Il est à noter que ces personnes peuvent être des membres du personnel, le concierge, un habitant de l’immeuble etc.


Tous les ans, il est conseillé de faire entretenir son matériel anti-feu (extincteur) auprès d’une entité compétente et agréée. Le travail est plus délicat car il s’agit de « remettre à neuf » l’appareil et de vérifier la qualité de son contenu. Il s’agit alors de remplacer les joints, détasser la poudre, tester l’appareil, le remplir, etc. Au bout de 10 ans de vie, les professionnels vérifient plus en profondeur, surtout si l’appareil n’a pas été entretenu annuellement comme il le devrait. Le revendeur ainsi que de nombreuses entreprises spécialisées sont aptes pour la maintenance. Ils proposent ce genre de service à prix variable en fonction de ce qu’il faut arranger.


Certains clients peuvent penser que comme les tarifs sont élevés et que leur appareil n’a pas servi, ces entretiens sont une futilité. Or, ils ont tort car il ne faut pas oublier que, le but de cet instrument reste la prévention et que les pertes provoquées par cette négligence pourraient être nettement supérieures au coût de maintenance. 



Auteur .

vous propose : Infos sur le contrôle de l’extincteur
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée