Engagements Livraison Paiement sécurisé Satisfait ou remboursé

Agent extincteur

Agents extincteur


Les urgences ne se caractérisent pas uniquement par des cas médicaux. Aussi, il peut être d’accident comme un incendie. Ce dernier est un incident qui peut faire beaucoup plus de dégâts matériels s’il n’est pas pris en charge rapidement. Dans le pire des cas, il peut également occasionner des pertes humaines. Jusqu’au aujourd’hui, des milliers de personnes trouvent la mort chaque année suite à un incendie. Pour faire face à une urgence incendiaire, il existe différents systèmes de sécurité et plusieurs matériels. L’équipement le plus utilisé par le public reste encore l’extincteur. C’est un instrument dont le mécanisme est la vaporisation d’une substance anti-flammes sur un foyer incendiaire.


sparklet-extincteur-eau_100Cette substance est appelée agent extincteur. Ce composant indispensable de l’appareil est contenu dans un réservoir cylindrique en métal. Ce contenant est le plus souvent soumis à une très haute pression pour obtenir l’effet de vaporisation. L’instrument comporte aussi un tuyau souple et long afin d’être plus précis dans l’application du jet. On distingue plusieurs sortes d’extincteur en prenant compte de la taille. Il y a les modèles portatifs, mobiles et fixes. Selon la substance anti-feu, on compte aussi plusieurs variétés.


 


Agent extincteur et classe de feu 


recharge-extincteur_100Bien que les effets dévastateurs soient toujours les mêmes, on note cependant plusieurs types de feux. Pour qu’une réaction de combustion se produise, 3 éléments sont nécessaires. Ceux-ci constituent ce qu’on appelle communément le triangle du feu. Les côtés de ce triangle sont le combustible, le comburant et la chaleur ou bien l’énergie d’activation. Le mode d’action de l’agent extincteur se résume à l’élimination d’un des côtés du triangle. Chaque feu est répertorié selon une classe et celle-ci est déterminée par le combustible. On peut assimiler cet élément au support de la combustion. En effet, le combustible est la matière qui brûle, sans lui, aucune réaction n’est possible. En premier lieu, il y a les feux de classe A qui se forment sur les matériaux solides et secs tels le bois, le papier ou encore du plastique. Ce genre d'incendiaire se distingue par la présence de braise. Ensuite, on note les feux de classe B avec des combustibles liquides ou bien des corps liquéfiables. Puis, il est possible de se trouver en présence des feux de classe C se formant à partir de combustibles à l’état gazeux. Un foyer incendiaire ayant pour support de combustion des métaux tels la poudre d’aluminium ou une limaille de fer est rangé dans les feux de classe D. Enfin, les feux de graisses animales, végétales ou d’huiles sont des feux de classe F. Il est essentiel d’utiliser le bon agent extincteur pour maîtriser plus efficacement un incendie.


 


L’agent extincteur idéal selon la classe du feu


sparklet-co2_100En général, l’extincteur est l’appareil d’urgence en incendie le plus répandu et le plus utilisé également. Il constitue l’équipement des professionnels dans la prévention contre les flammes comme les sapeurs-pompiers. Son mécanisme se résume à la vaporisation de substance anti-feu sur le foyer incendiaire. Aujourd’hui, il est possible d’utiliser plusieurs matières pour composer cette substance. Ces produits sont principalement l’eau pulvérisée avec ou sans additif, le dioxyde de carbone ou CO2, la poudre ou encore du gaz inerte.


Sur la combustion, l’eau agit par refroidissement, c’est-à-dire elle réduit les effets de l’énergie d’activation ou de la chaleur. De ce fait, l’eau se révèle être la substance idéale contre les feux de classe A. Effectivement, les fines gouttelettes d’eau pulvérisée agissent efficacement sur les braises des foyers incendiaires de cette classe. Certains modèles d’extincteur sont composés d’eau pulvérisée avec un additif qui est souvent un émulseur ou de la mousse. En plus d’une action par refroidissement, la substance possède aussi un effet d’isolement. Elle sépare le combustible du comburant pour mettre un terme à la réaction de combustion. L’eau est l’agent extincteur le plus bon marché, alors les instruments qu’elle constitue sont les plus répandus. Sur les incendies impliquant l’électricité ou encore des huiles, il est strictement interdit de faire usage d’un extincteur à eau pour prévenir des risques d’explosion.


Le gaz carbonique peut également faire office de substance anti-incendie. Le CO2 est conditionné dans le réservoir métallique à une température proche des -78°C. Malgré ce froid extrême, le dioxyde de carbone ne possède aucune action par refroidissement, il agit plutôt par étouffement. Dans l’ensemble, l’oxygène contenu dans l’air est le comburant principal de toute réaction de combustion. Le CO2 est un agent extincteur qui diminue la teneur en oxygène, ce qui explique l’action par étouffement. On utilise l’extincteur à CO2 sur les feux de classe B. Le dioxyde de carbone est aussi la substance anti-feu la moins salissante. En dépit de la formation de neige carbonique lors du contact avec les flammes, l’agent ne laisse quasiment aucune trace.


En matière d’extinction, la poudre est certainement l’agent le plus efficace en raison d’une très grande diversité. Effectivement, pour chaque type de feu, il existe une poudre spécifique. L’agent possède une action sur les feux de quasiment toutes les classes. L’usage de l’extincteur à poudre n’est pas recommandé seulement en présence d’un incendie avec des feux de classe A. Son efficacité est considérablement réduite face à cause de l’attribut sec du combustible. En effet, la poudre n’arrive pas à éteindre complètement les braises. En raison de son utilisation sur les autres classes de feu, on parle souvent de poudre polyvalente. La poudre est certainement la substance la plus salissante. En raison de cela, elle est rarement utilisée en intérieur. De ce fait, l’extincteur à poudre est utilisé essentiellement en milieu industriel. L’appareil constitue souvent le dispositif de sécurité dans les parkings.


couverture-anti-feu_600L’extincteur n’est pas l’unique instrument d’urgence incendie. On trouve aussi la couverture anti feu. Bien qu’il s’agisse d’un appareil simple à utiliser, il existe des milieux où l’usage du dispositif est fortement déconseillé. Par exemple, dans un endroit comme la cuisine du particulier, il est préférable de recourir à une couverture anti-feu plutôt qu’à un appareil d’extinction. Afin de prévenir des mauvaises surprises, il faut toujours choisir l’instrument avec le bon agent extincteur. En utilisant le mauvais composant, on peut donner de l’ampleur à l’incendie et les choses peuvent échapper à tout contrôle.


 


Mode d'action des agents extincteurs


Les agents extincteurs agissent selon leur nature par :


- Refroidissement: par exemple l'eau


- Isolement: par exemple la mousse


- Etouffement: par exemple le CO2


- Inhibition : par exemple la poudre sur certains feux



Auteur .

vous propose l'achat d' Agent extincteur - Infos sur les agents d'extinction
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée