Engagements Livraison Paiement sécurisé Satisfait ou remboursé

Réforme PSC1 2012

Découvrez toutes nos vidéos premiers secours gratuites !


Ces vidéos peuvent être utilisées par les formateurs lors des formations PSC1 et SST et par toute personne souhaitant réviser les gestes de premiers secours.


gestes-premiers-secours-video_640_01


Achetez moins cher votre matériel de formation PSC1 chez Ylea.eu!


mannequins-de-secourisme-garantis-5-ans_640


Des modifications au niveau de la Psc1 pour intensifier la formation au secourisme


Il est évident que la compétence du sauveteur occupe une place importante sur la survie d’une personne en péril. Ce savoir-faire ne peut pas être obtenu, sans les cours et exercices aux gestes de premier secours. Grâce à la présence des divers centres de formation et les formateurs habilités, ceux qui souhaitent maîtriser les techniques de sauvetage d’une personne en danger ont accès à l’univers du secourisme. Mais, chaque type de formation a ses cibles. Certains sont faits, uniquement, pour les travailleurs. Toutefois, on distingue, également, d’autres qui sont destinés au grand public dont le Prévention et secours civique de niveau 1 (Psc1)


Comme tout autre domaine qui effectue une évolution, au jour le jour, des changements ont été appliqués au niveau de la formation à la base de premier secours dans l’objectif d’apporter une amélioration au niveau du premier secours. Cette réforme sera appliquée dès le premier jour de l’année suivante. Le nom de la formation reste le même. Néanmoins leurs différences résident au niveau de la forme.


Dans le cadre de cette réforme, YLEA lance son défibrillateur de formation conforme au Référentiel National PSC1 2012!


defibrillateur-de-formation-conforme-reforme-psc1-2012_640


 


Télécharger le référentiel PSC1 2012


telecharger-psc1-2012_175


Les cibles de la nouvelle Psc1


rforme_psc1_2012_135Rappelons que chacun a l’obligation de faire ses possibles pour sauver la vie d’une personne en danger. A cet effet, il est indispensable que tout être humain sache mettre en œuvre les matériels de premiers secours ainsi que les gestes adéquats afin d’améliorer son état. C’est ainsi qu’aucun changement n’a été apporté au niveau du cible de la formation. En d’autres termes, comme l’ancienne version de la formation, toute personne peut y participer. Le principal objectif est donc de permettre à tous citoyens d’avoir des compétences maximales au niveau du premiers secours.


Par ailleurs, une modification est remarquée sur l’âge minimum des apprenants. Désormais, les centres de formation ouvrent ses portes à toutes personnes à partir de 10 ans.




Déroulement de la formation Psc1 nouvelle version


Tout comme la version pionnière, le nombre de participants par séance ne dépasse pas 10. Ainsi, le formateur arrive à surveiller de plus près et à corriger les fausses techniques et manipulations effectuées. Si la durée de la formation s’était effectuée durant 10 à 12 heures, elle se fait désormais en une journée dont 7 heures, au moins. Mais, dépendant de chaque organisme formateur, la formation peut être prolongée pour d’autres modules supplémentaires. Notons que la Croix-Rouge s’est déjà lancée dans la nouvelle méthode de 8 heures de pratiques dont une heure est consacrée pour les bases de réductions de risques.


 


Les modules de Psc1


Aucun changement majeur n’est remarqué sur le programme. A la fin des cours, il est impératif que chaque apprenti maîtrise les gestes de protection des témoins et d’alerte. Aussi, il est apte à garantir la survie et l’amélioration de l’état d’une victime. Ainsi, il est capable de solutionner les problèmes liés aux désobstructions des voies aériennes. Devant une personne souffrant d’un arrêt respiratoire, le nouveau secouriste peut mettre en œuvre, rapidement, les mesures adéquates notamment la ventilation artificielle et la manœuvre d’Heimlich.


Pour ce faire, les étudiants s’exercent avec un mannequin de désobstruction des voies aériennes, qui imite le comportement d’une vraie victime, et un masque bouche-à-bouche de formation. Mais, les hémorragies sont, également, parmi les accidents fréquents. A cet effet, ce domaine ne doit pas être omis. Durant la formation, les étudiants s’initient aux techniques de mise en place des équipements anti-saignements comme le garrot et le coussin hémostatique d’urgence.


Le terme « inconscience » est remplacée par le « trouble de la conscience ». Toutefois, leurs contenus restent les mêmes. En entamant ce chapitre, le formateur donne des explications sur les diverses stratégies idéales pour prendre soins d’une personne inconsciente. Bien évidemment, l’arrêt cardiaque est, aussi, parmi les domaines à étudier. Rappelons que c’est un accident qui est le principal responsable de la mort subite de sa victime. C’est ainsi qu’initier à le solutionner figure parmi les modules qui ne doivent pas être pris à la légère. Les cours permettent aux secouristes novices de mettre en œuvre un défibrillateur. Ainsi, ils s’entraînent aux massages cardiaques, à la pose des électrodes, au démarrage de l’appareil ainsi que les précautions à prendre pour la réussite de l’intervention. La pratique fait appel à un défibrillateur de formation. Ce modèle dispose d’un système semblable à un DAE prêt à l’emploi. Il permet, de ce fait, à son utilisateur de comprendre facilement le mode d’emploi d’un vrai appareil. A part tout, le malaise et le traumatisme sont également des parties à étudiés durant les heures de formation.


 


Qui peuvent prodiguer de formation Psc1 ?


Ce sont les établissements publics agrées qui ont accès à prendre en charge la formation. De ce fait, avant d’y souscrire, il est conseillé de vérifier si un organisme dispose d’une certification des organismes compétents comme l’APSAD. Aussi, l’enseignement n’est pas fait pour n’importe qui. Des compétences et aptitudes pédagogiques sont requises. A cet effet, un formateur doit disposer d’un certificat de « formateur de premiers secours en équipe » (PAE). Egalement, les titulaires du PAE3 « formateur de prévention et secours civiques » peuvent prodiguer des connaissances aux étudiants. Sans ces diplômes, une personne n’arrive pas à transmettre ses compétences aux apprentis, sachant que la base de la formation s’avère être la pratique.


 


trousse_de_secours_easy_135Trousse de secours EASY " width="150" height="114" />Les avantages de la nouvelle version Psc1


Comme tout autre type de formation, la version récente requiert, aussi, des matériels pédagogiques comme le mannequin de secourisme, le défibrillateur de formation, le maquillage de secourisme et tant d’autres. En réalité, elle aide les étudiants à comprendre les techniques de sauvetage adaptées à chaque situation. Effectivement, elle est la clé de la maîtrise de la mise en service des divers matériels d’urgence notamment le DAE et les dispositifs antihémorragiques.


Différente de l’ancienne Psc1, elle se focalise sur les situations fréquentes et dangereuses notamment l’arrêt cardiaque, les hémorragies et l’étouffement. D’où, elle sera appliquée très, prochainement, dans le but de permettre aux étudiants l’aptitude à sauver le plus rapidement possible une victime pour optimiser sa chance de survie.


En bref, cette nouvelle version améliorée Psc1 intensifie la politique de réduction de taux de mortalité et d’handicapé.


 


 


Exemples d’améliorations apportées par la Réforme PSC1 2012


Ci-dessous les axes de réforme de la formation PSC1 en 2012!


Le nombre de personnes intéressées par l’apprentissage des gestes de secours s’accroît de plus en plus. En effet, secourir une personne ne concerne plus uniquement les secouristes. Tout le monde peut être conduit à tout moment à assister une personne blessée ou inconsciente. Connaître les gestes appropriés face à ce genre de cas est nécessaire car, très souvent, bénéficier de secours d’urgence peut être assez compliqué. Il se peut également que les secouristes arrivent assez tard. Pourtant, une intervention médicale rapide peut être d’une grande utilité, voire même sauver une vie.


 


Présentation de la Réforme PSC1 2012


PSC1 est une formation de base des premiers secours, élaborée depuis quelques années. Les formateurs ont, toutefois, remarqué que certains points ne doivent plus figurer dans cette formation et d’autres points doivent être rajoutés. D’où, la nécessité de la Réforme PSC1 2012. Cette révision est le fruit des recommandations 2010 qui exige l’ajournement des techniques et des procédures, selon les progressions de la médecine. Elle vise à permettre une formation pratique et plus efficace. Cette réforme du Référentiel National Prévention Secours Civique Niveau 1 qui devrait être appliquée d’ici début juillet 2012 comporte 8 parties.


thb_livret-psc1-8611_100I- La protection


On a effacé les cas particuliers comme :


– Protection d’un accident de la route


– Risque toxique


– Risque incendie


– Risque d’explosion par fuite de gaz


– Risque électrique


II- L’alerte


L’alerte des secours est focalisée sur :


– les secours publics,


– Numéro 15,17, 18 et 112,


– L’importance d’utiliser des téléphones portables


 


S’il s’agit d’un message d’alerte, il faut :


- Décrire la situation et donner sa localisation


- Donner son numéro de téléphone pour dialoguer


III- Si la victime s’étouffe


Si l’obstruction est totale :


- vérifier la présence du corps étranger après chaque série de 30 compressions thoraciques


- enlever l’objet de la bouche de la victime si c’est accessible


Chez l’adulte et l’enfant :


- pratiquer des compressions abdominales ; insister sur l’endroit où exercer les compressions plutôt que sur la manière de le positionner


- stopper les CA une fois la désobstruction obtenue


- faire 5 compressions


- enlever délicatement le corps étranger de la bouche de la victime, si c’est accessible


Dans la Réforme PSC1 2012, des cas particuliers ont été rajoutés :


- femme enceinte (dernier mois de grossesse)


- Personne obèse


Chez le nourrisson, il faut :


- faire des claques sur le dos avec le talon de la main


- arrêter les compressions après désobstruction


- demander un avis médical si le nourrisson est inconscient et lorsque le corps étranger est expulsé


IV- Si la victime saigne


1) Il faut comprimer l’endroit qui saigne :


- en le pressant avec la paume des mains et en le recouvrant de tissu propre


- presser directement avec la main s’il n’y a pas de tissu


Si le sauveteur doit se libérer pour rechercher du matériel ou appeler des secours, il doit :


- recouvrir la plaie avec une bande élastique ou un lien large


- bien lier la bande pour que l’hémorragie ne se reprenne pas


2) Si la victime saigne du nez :



  • Position assise, tête penchée en avant

  • Se moucher vigoureusement

  • Se comprimer les narines entre le pouce et l’index, pendant 10 minutes sans relâcher


3) Si la victime vomit ou crache du sang, il faut la faire coucher sur le côté sauf si elle adopte déjà une position spontanée.


V- Si la victime est inconsciente


a)- Ce qu’il faut faire :


- secouer l’épaule de la victime


- coucher la victime sur le dos


- surveiller sa ventilation, si elle est en PLS, en permanence


b)- Ce qui a été supprimé :


- Desserrer ou dégrafer les vêtements...


- Le risque d’aggraver une lésion de la colonne cervicale sauf si la victime a un traumatisme


- la victime couchée sur le ventre et la victime qui présente des convulsions


VI- La victime ne respire pas


Dans ce cas, il faut :


- maintenir le bouche-à-bouche


- pratiquer la ventilation artificielle si l’arrêt cardiaque est causé par :


- un étouffement


- une intoxication


- un traumatisme


- une noyade


Chez l’enfant, il faut réaliser en moins de 5 secondes les 2 insufflations


Ce qu’il faut faire :


- installer rapidement la victime sur un Plan dur


- effectuer des compressions thoraciques seules : s’il n’est pas capable de faire des insufflations ou si le sauveteur pense ne pas être efficace


- rechercher de gaps


- alerter par téléphone portable pour diminuer l’interruption des compressions thoraciques et pour être guidé par téléphone.


 


Apprendre la différence entre « gaps » et respiration normale :


- usage de la vidéo


- voir la régularité de la respiration


Il faut savoir que la profondeur des CT doit être d’au moins 5cm et ne pas dépasser les 6cm. Sinon, la position idéale des mains pour faire les CT est de placer la moitié du sternum sur le thorax.


Fréquence des compressions thoraciques


- La fréquence T doit :


- être entre 100 et 120/min


- si instantanée, être inférieure à120/min


- La délivrance doit être de 60 CT/min


- Entre 2 compressions, le relâchement doit être total sans décoller forcément le talon de la main


- En cas de RCP « standard », le rapport C/V = 30/2.


Défibrillation


- Si un DEA est disponible et que le sauveteur est seul, il peut l’utiliser.


- Pendant l’installation du DAE, la RCP doit être continuée


- Il faut éviter autant que possible d’interrompre les CT durant la défibrillation


- Effectuer la RCP selon les instructions du DEA, jusqu’à ce que les secours arrivent et que la respiration soit rétablie


Compressions thoraciques sur enfant



  • Repérer le bas du sternum à la jonction des dernières côtes (appendice xiphoïde).

  • Placer un doigt au dessus de ce repère.

  • Entre deux compressions, faire un relâche total sans décoller le talon de la main


Compressions thoraciques sur un nourrisson


Repérer le sternum et trouver le bas du sternum à l’intersection des dernières côtes. Mettre ensuite, la pulpe de 2 doigts d’une main dans l’axe et au-dessus de cet axe, poser un doigt.


Défibrillation sur le nourrisson


- elle doit être faite avec un équipement approprié mais, si le sauveteur n’a qu’un DEA pour adulte, il peut l’employer


- réalisation obligatoire de 5 cycles de RCP avant la défibrillation


- les électrodes doivent être posées conformément au schéma du fournisseur


VII – Si la victime a un malaise


Cette partie n’a pas subi de modification


VIII – Si la victime se plaint après un traumatisme


a)- Les plaies


Il faut :


- identifier l’ampleur de la plaie


- réaliser une conduite à tenir appropriée


Les signes sont :


- plaie bénigne (pas de changement)


- plaie importante :


- présence d’hémorragie


- plaie interne causée par un objet tranchant


- partie thoracique, abdominale, oculaire


- allure (saccadée ou comprimée)


Plaie simple :


- Laver la plaie à l’eau avec ou sans savon, en utilisant un tampon pour enlever les saletés.


- Faire une consultation médicale si la vaccination contre le tétanos a été effectuée depuis plus de 10ans


Plaie de l’œil :


- coucher le blessé sur le dos


- le conseiller de fermer les yeux et d’immobiliser la tête


- ne pas tenter d’enlever le corps étranger


kit-brulures-secours_600b)- Les brûlures


- Redéfinition de la brûlure aigue : si elle est grave, elle a une allure blanchâtre ou noirâtre, n’est pas douloureuse accompagnée d’une rougeur et de cloques


- Rafraîchir les brûlures récentes avec de l’eau froide


c)- Brûlures électriques


- Eviter tout contact avec la victime


- Projeter de l’eau sur la brûlure


- Alarmer les secours et suivre leurs instructions


En cas de chute ou accident de la voie publique


- Eviter de bouger la victime


- Conseiller le blessé à rester immobile, surtout au niveau de la tête


- Appeler les secours


 


Cette formation d’une durée de 7 à 10 heures a été édifiée par l’EPN. Désormais, les formateurs donneront des cours conformément à cette Réforme PSC1 2012.


Suivez ce lien si vous souhaitez des infos sur la réforme PSE1.



Auteur .

Les commentaires des internautes
Par michael9431, 21/08/2012
bonjour

il faut que quelqu'un m'explique comment dans le cas d'un secouriste isoler on peut faire des CT et poser un DAE en même temps
Par YLEA, 21/08/2012
Bonjour Michael,
Bien entendu, c'est seulement dans le cas où le secouriste n'est plus seul au moment de la pose du défibrillateur
Par Corinne34, 16/09/2012
Bonjour,
je suis dubitative...faire en 7h ce que nous faision en 10 à 12h (je travaille avec des ados) sans pratiquement rien retirer et rajouter des parties dans les modules.....
comment faire : plus de DTR ,remplacées par les DCJ seules ?
je ne vois pas comment gagner 3 heures sans perdre en qualité de formation...
Par Céline 30, 16/09/2012
Bonjour,
Je suis plus que dubitative ! Limite révoltée ! 7h ...au lieu de 10 déjà difficilement acceptable pour une formation PSC1 de qualité ???? Mais.... on nous demande de parler en accéléré... !! Comment doit-on faire ?
Sinon quelques solutions : pas d'étude de cas, pas de DTR, pas de cas concrets et pas de maquillage. Là ça passe tranquille ! Nous demanderait-on de gaver des oies juste pour se donner bonne conscience ?
Suis dégoûtée et compte bien sur mon recyclage pour me redonner le goût à former sans avoir l'impression de faire n'importe quoi !
Merci d'avance à ceux qui voudront bien me donner quelques pistes !
Par PSC1, 17/09/2012
C'est à cause des 35 heures!
Sérieusement Céline, tu n'es pas la seule à trouver le temps de formation insuffisant..
Il serait bon effectivement que quelques instructeurs nous fassent un retour la dessus..
Il faudra aller encore plus à l'essentiel, néanmoins et à titre personnel la crédibilité de la formation passe par des DTR de qualité agrémentées de maquillage, etc..
Par Céline 30, 17/09/2012
Je suis bien d'accord que DTR, maquillage, DCJ...sont indispensables , sinon je ne l'aurais pas fait ainsi depuis le début (Je ne suis pas du style à faire ce qu'on me dit si je n'y crois pas ) ! D'autant plus que les retours de mes adultes formés sont très positifs grâce à ses méthodes d'apprentissage! J'attends impatiemment mon recyclage le 24 octobre ; je vous tiens au courant !
Par PSC1, 17/09/2012
Effectivement Céline, si tu peux nous faire un résumé sur cette page de ton recyclage, ce serait super sympa, merci!!!
Par patrick95, 07/12/2012
Bonjour à tous. je suis complètement d'accord avec vous.
Pour moi on ne plus parler de formations mais d'initiations.
Cordialement
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée