Livraison 24H
Page d'accueil Ylea accueil / L'équipement d’alarme de type 4
L'équipement d’alarme de type 4

L'équipement d’alarme de type 4

Partagez

L'équipement d’alarme de type 4

Objectif :

Il s’agit de mettre en place un équipement permettant de donner l’alarme en cas d’incendie dans votre établissement, qu’il s’agisse de publics ou de travailleurs.

Réglementation en vigueur : Code du travail – Art R4227-34, règlement de sécurité des ERP (articles MS), et Normes Françaises S 32 001 (diffuseur d’alarme)

L’équipement d'alarme de type 4 est le dispositif le plus simple existant dans la règlementation contre l’incendie (il est inclus dans le Système de Sécurité incendie de catégorie E, si celui-ci existe).

Les équipements d’alarme sont obligatoires dans les ERT (établissement recevant des travailleurs) et les ERP (établissement recevant du public)

L'équipement d’alarme de type 4 est composé dans sa forme la plus moderne de :

- 1 boitier autonome fonctionnant sur piles

- 1 déclencheur manuel (disposé ou pas sur le boitier)

- 1 diffuseur sonore de 90 dB (disposé ou pas sur le boitier)

- 1 flash lumineux sur certains diffuseurs sonores en cas de personnel malentendant

Spécificités :

L’alarme doit être audible partout dans le bâtiment. C’est pour cette raison que certains modèles peuvent être équipés d’une liaison radio permettant de disposer dans le bâtiment de déclencheurs manuels d’alarme multiples, voire d’avertisseurs sonores et lumineux multiples.

En installant un dispositif complet, le dirigeant de l'entreprise s'assure la possibilité d’alarmer ses clients et visiteurs. En cas de départ d’incendie, ils seront avertis où qu’ils soient dans le site.

L’installation de ce dispositif se fait de manière autonome pour chaque élément sans besoin de raccordement au réseau électrique. Le dispositif fonctionne sur pile.

Fonctionnement :

En cas de découverte d'un départ de feu, la personne déclenchera l'alarme à l’aide du déclencheur manuel. Le signal sonore (voire lumineux) sera diffusé dans tout le bâtiment, invitant les occupants à se diriger vers les sorties de secours et vers les points de rassemblements signalés.

Alternatives :

Sont considérés également comme équipement d'alarme de type 4 tout dispositif permettant d’alarmer, (distincts des autres signaux sonores de l’entreprise). Ces équipements d’alarme peuvent être : 

 Un sifflet, une corne de brume, un mégaphone, une cloche, un gong, etc.

Formation :

La cohérence et le suivi du dispositif sont assurés par du personnel formé à l’incendie et à l’évacuation. Il ne nécessite pas de compétences particulières.

Entretien :

Il doit se faire 1 fois par an avec essai réel de l’équipement d’alarme. La vérification se fait généralement à l’occasion des contrôles règlementaires de l’ensemble des moyens de prévention et de lutte contre le feu comme les extincteurs, les BAES et si vous en disposez des RIA et trappes de désenfumage.

Cadre règlementaire : ERP : Article MS73 (arrêté 25/06/1980) – immeubles d’habitation : Article 101 (arrêté 31/01/1986) – ERT : Article R4222-20 (code du travail)

Crédit photo : EDF