Rappel Rappel Laissez-nous un message Rappel
4.7
/5

Comment vous protéger lors de vos travaux ?

Comment vous protéger lors de vos travaux ?



Lors de vos travaux personnels ou professionnels la sécurité est l’affaire de tous et en premier lieu la vôtre.

Selon les travaux à réaliser, il faut étudier au préalable les risques et prendre des mesures pour les prévenir.


La sécurité de votre chantier devra prendre en compte deux aspects : la sécurité du chantier et la sécurité du corps.


La sécurité du chantier nécessite de délimiter une zone large et d’empêcher toute personne de rentrer dans la zone. Pour cela vous pouvez utiliser des cônes de chantier et de signalisation routière ainsi que du ruban de signalisation rouge et blanc. Cette barrière permettra d’empêcher physiquement toute personne d’entrer dans la zone où se déroulent les travaux et ainsi de réduire le risque de blessure. Vous pouvez même compléter votre dispositif en ajoutant un panneau accès interdit aux personnes non autorisées. Selon les conditions météorologiques et les nécessités d'intervenir sur la voie publique un gilet haute visibilité et un triangle de signalisation peuvent s'avérer nécessaires. 



Selon la nature des travaux, il faudra peut-être envisager des demandes d’autorisation pour intervenir.


En complément du dispositif de sécurité qui assure le site, vous devez utiliser tous les moyens à votre disposition pour assurer la sécurité de votre intégrité physique.


La sécurité doit être assurée de la tête aux pieds. Cela commence par de bonnes chaussures de sécurité montantes pour protéger les chevilles et avec un renfort du dessus du pied en cas de choc direct. Vos vêtements devront s’adapter à la tâche qu’il faut effectuer. Si des poussières ou des débris peuvent se répandre sur vous, vous pourrez mettre une combinaison jetable blanche catégorie 3 type 5 et 6 avec un masque FFP2 YLEA filtration >95% et des lunettes de protection. Vous protégerez vos mains à l’aide de gants de protection anti-coupure minimum qui devront être adaptés à la taille de vos mains.


Pour finaliser votre protection, il est important de protéger votre tête de tout risque de traumatisme crânien. Le port d’un casque de chantier est donc vivement recommandé voire obligatoire surtout si les travaux sont en hauteur ou que des objets légers ou lourds peuvent tomber. Si vous devez utiliser des machines-outils bruyantes, pensez à rajouter par-dessus votre casque de protection un casque antibruit qui va atténuer de 15 à 33 décibels (dB) le bruit environnant et le bruit de la machine.


De plus, n'oubliez pas que certains outils ou dispositifs électriques, au gaz ou à l’essence nécessitent des mesures de prévention particulières. Il faudra donc envisager la présence d’un extincteur, d’eau ou d’un absorbant naturel


L’objectif de ces mesures est d’assurer la sécurité des travaux, de ceux qui les réalisent mais aussi des riverains.