Chat Chat Rappel Rappel Laissez-nous un message Rappel
4.7
/5
L'oeil de l'expert - Ylea

Votre recherche l'oeil de l'expert

Retour
Partager

Qu'est ce qu'un coussin hémostatique ?

Comment arrêter l’hémorragie grâce au coussin hémostatique ?

Il ne faut pas confondre coussin compressif, pansement compressif CHUT et compresses ou bande hémostatique.

Même s’ils ont le même objectif. Qu’ils sont de la même famille.

C’est un consommable d’urgence.

Urgence se définit comme quelqu’un tâche qui en soi doit être fait sans délai.

Hémostatique se définit comme étant « propre à arrêter l’écoulement de sang ».

Il s’agit donc d’un moyen d’arrêter une hémorragie.

L’hémorragie est l’écoulement de sang. Il y a donc une notion d’écoulement actif.

Si l’écoulement a été arrêté avant la mise en place du geste, il n’y a pas nécessité de son utilisation.

Ce dispositif de classe … n’est pas fait pour être appliqués sur une blessure qui ne saigne pas même si du sang est présent.

Dans les accidents, 2 complications tuent :

- L’hémorragie.

- L’hypothermie.

Dans cette page-ci nous verrons la lutte contre l’hémorragie.

En pratique l’intérêt du coussin hémostatique est double :

- Arrêter l’hémorragie en appliquant et en produisant une pression sur le point de sortie du sang.

- Couvrir la plaie tel un pansement pour réduire le risque d’infection.

C’est un geste d’urgence.

 

Où le mets on ?

 

Directement sur la plaie hémorragique. On peut doubler le coussin hémostatique suivant les recommandations des programmes de secourisme pour augmenter la pression sur le saignement et augmenter les chances d’arrêter l’hémorragie.

On peut le placer sur les membres, l’abdomen ou le cou.

Si avec la mise en place d’un pansement ou coussin compressif, le saignement ne s’arrête pas, il faudra mettre en place le garrot.

 

Mise en place :

 

La mise en place d’un coussin hémostatique est simple et se fait en quelques secondes. Après avoir constaté le saignement suite à un accident, appuyer directement sur la plaie qui saigne en se protégeant les mains (tissu propre, gant de soins, gants de vaisselle, papier…), allonger la victime au sol (en cas de perte de sang trop importante, la victime pourrait perdre conscience, chuter et se blesser …à nouveau), et remplacer la pression directe par un coussin hémostatique.

 

Limites : 

 

On le met sur toutes plaies sauf en cas de présence d’un corps étranger (objet dans la plaie).

Le critère d’efficacité est l’arrêt du saignement. Pour autant la pression doit être suffisante pour arrêter l’écoulement de sang mais contrôlée pour ne pas réaliser un garrot. Il faut donc contrôler que la pouls périphérique est toujours présent après la pose du pansement hémostatique. La circulation sanguine périphérique doit donc être maintenue. Les coussins et pansements de ce type ont un pouvoir d’absorption limité. Une fois arrivée à saturation il joue le rôle de barrière.

 

Où le trouve-t-on ?

 

Dans la grande majorité des trousses de 1ers secours de TOUS les endroits où il y a une trousse de secours.

Composition du coussin hémostatique

 

Le coussin hémostatique se compose d’un coussin de mousse dense inerte et d’une bande élastique avec un système de fermeture.

 

achat-pansement-compressif-chut-coussin-hemostatique-urgence-pas-cher-8223_120

 

Le pansement hémostatique dit aussi pansement OLAES, israélien avec ou sans barre de compression est similaire sauf que la mousse dense est remplacée par une compresse absorbante.

 

 

Les compresses ou bandes hémostatiques sont quant à elles différentes. En effet contrairement aux 2 autres produits, la bande ou compresse hémostatique est composée d'une substance active (soit du Kaolin - plante - soit du Chitosane - carapace de crustacé) et est utilisé pour arrêter uniquement une hémorragie en se plaçant directement au contact du point de saignement. Le produit actif favorise la coagulation.

 

Après la mise en place de la bande hémostatique et remplissant complètement la plaie, il faut maintenir une pression pendant 3 minutes puis suivi de la pause d’un pansement ou coussin hémostatique.

L’ensemble de ces dispositifs sont stériles.

 

Que veut dire hémostatique ?

 

Le terme "hémostatique" fait référence à une substance ou à un agent qui a la capacité de stopper ou de contrôler les saignements. L'hémostatique est utilisé pour favoriser la coagulation du sang et la formation d'un caillot, ce qui permet de réduire ou d'arrêter le saignement.

Les hémostatiques peuvent être utilisés dans diverses situations, notamment lors de blessures, de coupures, de chirurgies ou de situations d'urgence où un saignement excessif peut constituer un risque pour la santé ou la vie d'une personne. Ils peuvent être appliqués localement, soit directement sur la zone de saignement, soit utilisés sous forme de pansements ou de compresses imprégnées de substances hémostatiques.

Il existe différents types d'hémostatiques, notamment :

Hémostatiques topiques : Ce sont des substances appliquées localement sur la zone de saignement pour aider à arrêter le saignement. Ils peuvent être sous forme de poudres, de gels, de pansements hémostatiques spéciaux ou de compresses.

Hémostatiques systémiques : Ce sont des médicaments qui sont administrés par voie orale ou intraveineuse pour favoriser la coagulation sanguine et contrôler les saignements internes ou généralisés.

Les hémostatiques peuvent agir de différentes manières pour contrôler les saignements. Certains favorisent la formation de fibrine, une protéine nécessaire à la coagulation du sang, tandis que d'autres peuvent stimuler la vasoconstriction, réduisant ainsi le flux sanguin vers la zone affectée.

Il est important de noter que l'utilisation d'hémostatiques doit être effectuée conformément aux recommandations médicales et sous la supervision d'un professionnel de la santé, en particulier dans les cas de saignements importants ou de situations d'urgence.

 

Qu'est-ce qu'un pansement compressif ?

 

Un pansement compressif est un type de pansement utilisé pour appliquer une pression contrôlée sur une plaie ou une zone blessée. Il est conçu pour favoriser la coagulation du sang, réduire les saignements et aider à la cicatrisation.

Voici les caractéristiques principales d'un pansement compressif :

Bandage élastique : Un pansement compressif est généralement fabriqué à partir d'un matériau élastique qui peut être étiré et enroulé autour de la zone blessée. Le bandage élastique permet d'appliquer une pression uniforme et ajustée.

Compression contrôlée : Le pansement compressif exerce une pression contrôlée sur la zone blessée. La compression comprime les vaisseaux sanguins, ce qui réduit le flux sanguin et favorise la formation d'un caillot pour arrêter les saignements.

Maintien en place : Le pansement compressif est conçu pour rester en place une fois appliqué. Il peut comporter des dispositifs de fixation tels que des clips, des attaches auto-agrippantes ou des attaches adhésives pour garantir un maintien sûr et stable.

Protection de la plaie : En plus de la compression, le pansement compressif offre une protection supplémentaire à la plaie en la recouvrant et en empêchant l'entrée de saletés ou de bactéries.

Les pansements compressifs sont couramment utilisés dans différentes situations, notamment :

-Les blessures traumatiques avec saignements importants.

-Les plaies chirurgicales.

-Les ulcères veineux ou artériels des membres inférieurs.

-Les entorses ou les foulures pour soutenir et immobiliser la zone blessée.

Il est important de noter que l'application d'un pansement compressif doit être effectuée conformément aux recommandations médicales. La pression exercée doit être suffisante pour contrôler les saignements, mais pas trop élevée pour éviter une mauvaise circulation sanguine ou des dommages tissulaires supplémentaires. Si vous devez appliquer un pansement compressif, il est préférable de demander des conseils à un professionnel de la santé pour vous assurer de l'utiliser correctement et en toute sécurité.

 

Que faire en cas d'hémorragie ?

 

En cas d'hémorragie, il est essentiel d'agir rapidement pour arrêter le saignement. Voici les étapes à suivre :

Appelez les secours d'urgence : Si l'hémorragie est grave ou si vous êtes incapable de contrôler le saignement, composez immédiatement le numéro d'urgence de votre pays pour obtenir une assistance médicale professionnelle.

Protégez-vous : Mettez des gants jetables, si possible, pour éviter tout contact direct avec le sang de la personne blessée et réduire le risque de contamination.

Exercez une pression directe : Appliquez une pression directe sur la plaie en utilisant un tissu propre ou un pansement compressif. Utilisez votre main pour exercer une pression ferme sur la plaie. Si le tissu ou le pansement devient rapidement saturé de sang, n'enlevez pas le premier pansement, mais ajoutez une couche supplémentaire par-dessus et maintenez la pression.

Surélevez la blessure : Si possible, élevez la partie blessée au-dessus du niveau du cœur. Cela peut aider à réduire le flux sanguin vers la zone affectée et ralentir le saignement.

Maintenez la pression : Continuez à exercer une pression constante sur la plaie jusqu'à ce que l'hémorragie soit sous contrôle ou que les secours médicaux arrivent. Ne relâchez pas la pression même si le saignement semble avoir diminué.

Utilisez un pansement compressif ou un garrot : Si la pression directe ne parvient pas à arrêter l'hémorragie, vous pouvez envisager d'appliquer un pansement compressif ou d'utiliser un garrot. Cependant, ces mesures doivent être utilisées en dernier recours et avec une formation adéquate pour éviter d'aggraver les blessures ou d'endommager les tissus.

Il est important de rappeler que la rapidité est essentielle en cas d'hémorragie. Si vous ne pouvez pas contrôler le saignement ou si la personne présente des signes de détresse, appelez immédiatement les secours d'urgence et demandez une assistance médicale professionnelle.

 

Vous voulez voir un tuto ? Regardez notre séquence HÉMORRAGIE de nos vidéos de 1ers secours. Ces vidéos sont en ligne gratuitement et en accès gratuit, illimité.

 

Et vous, vous faites quoi dans ce cas-là ?

 

 

James IACINO

Infirmier conseil

 



Auteur .

Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire
M'avertir lorsqu'une réponse est postée