Livraison 24H

Découvrez le défibrillateur. Votre outil pour sauver des vies.

Comprendre l’intérêt du défibrillateur cardiaque.


vente-defibrillateur_400Qu’est-ce que c’est ?


Le défibrillateur cardiaque est un appareil conçu pour identifier un type de rythme électrique bien spécifique que l’on appelle fibrillation et administrer / proposer un choc électrique au cœur.


La fibrillation est une conduction anarchique de l’électricité à travers le cœur. Le courant électrique qui passe habituellement à travers un cheminement spécifique normal ne le fait plus.


Le cœur fonctionne mécaniquement et électriquement. Il a pour mission vitale de faire circuler le sang afin d’amener le sang oxygéné (artériel) des poumons vers les organes et de ramener le sang désoxygéné (veineux) des organes vers les poumons.


L’oxygène est vital pour vivre.


survie_acr_400survie_cerveau_ylea_400_01rythme_fibrillation_ylea_400


Plus d'iinformations pour votre santé et la prévention des risques cardio-vasculaires sur Fédération Française de Cardiologie.


fdration-francaise-de-cardiologie-31-500x377_400


Lorsque le cœur s’arrête, il s’arrête mécaniquement (d’où l’importance du massage cardiaque précoce) et électriquement (d’où l’intérêt d’une machine : le défibrillateur dont la seule mission est d’analyser, d’identifier un rythme « choquable » et de choquer ou proposer le choc).


Où mettre / trouver un défibrillateur ?


A la maison ? Pourquoi pas. Surtout si vos proches ou vous-même avez des antécédents de problème cardiaque voir un arrêt cardiaque.


Au travail ? Bien sûr. Vos collègues, clients et visiteurs peuvent être victimes de malaise et d’arrêt cardiaque. La présence d’un défibrillateur et de personnels formés augmentera le taux de survie de la victime.


Le décret n°2018-1186 du 19 décembre 2018 impose la mise en place de défibrillateur dans les établissements recevant du public (ERP) selon un planning de mise en place d’ici 2022


-Au 1er janvier 2020 pour les ERP de catégorie 1 à 3,


-Au 1er janvier 2021 pour les ERP de catégorie 4,


-Au 1er janvier 2022 pour les ERP de catégorie 5.


Ces défibrillateurs toujours selon ce même décret devront être localisés, bénéficier d’un entretien préventif et signalés.


En général on le trouve au poste de garde ou à l’accueil dans une armoire de sécurité. Dans l’idéal il doit être accessible 24h/24 mais aussi peut être uniquement aux heures d’ouvertures de l’établissement.


aed3_ev_check-lrrvuqns_120


Si ce défibrillateur est en accès libre extérieur 24h/24, il faudra le stocker dans une armoire chauffante à la vue et connaissance de tous.


Si ce défibrillateur est en accès restreint (horaire d’ouverture par exemple), un support ou armoire d’intérieur devra être mise en place.


Comme n’importe quel extincteur, tout le monde doit être informé de sa présence et dans ce lieu de stockage.


Le concept de présence d’un point SECOURS avec le boitier d’évacuation, le défibrillateur, la chaise d’évacuation, l’extincteur et une trousse de secours est idéal.


Autonome, Entièrement automatique ou semi-automatique ?


Entièrement automatique (DEA) ou semi-automatique (DSA) ? Le choix est le vôtre. En soit peu de différence. Avec le modèle semi-automatique, le défibrillateur proposera de choquer et c’est l’opérateur qui en appuyant sur un bouton délivrera le choc électrique. Avec le modèle entièrement automatique, l’appareil analyse et informe du choc à venir. L’opérateur n’a donc rien à déclencher mais son action reste primordiale.


DSA ou DEA, ils sont tous des DAE : défibrillateur automatisé externe.


Dans les 2 cas, et contrairement aux idées reçues l’opérateur ne prends pas de « responsabilité ».


Appareil autonome ? oui car il s’autotest pour assurer un bon fonctionnement, déroule sa programmation seul mais cela s’arrête là. Le massage cardiaque, l’alerte, la sécurisation de votre victime et de votre sécurité ne sont pas réalisés par le défibrillateur. Votre action humaine et physique est là aussi primordiale, vitale et doit être précoce.  D’où l’importance de la formation aux 1ers secours auprès d’un organisme agrée.


Doit-on se former ?


L’utilisation du défibrillateur ne nécessite pas de formation particulière (décret n°2007-705 du 4 mai 2007) et peut être mis en œuvre par « toute personne ». Il s’agit d’un appareil destiné au grand public (mais les services de secours ont les mêmes) qu’il soit entièrement automatique ou semi-automatique.


Néanmoins l’utilisation d’un défibrillateur n’est pas isolée. Il s’accompagne toujours de gestes complémentaires dont les 1ers sont la protection, l’analyse de la situation, la mise en place des gestes d’urgences et l’alerte des services de secours.


La défibrillation est donc insérée dans un module plus large d’urgence cardiaque. Il est donc important de pouvoir utiliser un défibrillateur même sans être formé mais également de se former pour faire face à l’urgence cardiaque incluant l’utilisation du défibrillateur.


Que vous soyez formé ou non et devant une victime en arrêt cardiaque, nous espérons que vous tenterez de sauver une vie. Pour cela lors de l’appel au 112 (éventuellement le 15 ou 18) les opérateurs des services de secours pourront vous assister et vous guider dans les manœuvres et l’utilisation du défibrillateur.


L’entretien de votre défibrillateur ?


L’entretien préventif de votre appareil est obligatoire (décret n°2018-1186 du 19 décembre 2018). Selon les derniers rapports, de nombreux appareils répartis sur le territoire sont ou seraient aujourd’hui obsolètes (ne sont plus à jour des dernières recommandations des sociétés savantes en matière de réanimation cardiaque) ou hors service.


Votre défibrillateur doit bénéficier d’un entretien préventif. C’est aujourd’hui un dispositif médical de classe III.


Dispositif médical : https://www.ansm.sante.fr/Dossiers/Dispositifs-medicaux/Qu-est-ce-qu-un-dispositif-medical/


Le DAE est depuis le 5 mai 2017 devenu un DM de Classe III qui impose des contrôles plus importants auprès des fabricants et du suivi des appareils.


Dans ce cadre la moindre des choses est d’intégrer l’appareil dans un dispositif de control journalier à l’aide par exemple d’un registre de maintenance préventive indiquant :


Date / numéro de l’appareil / état de l’appareil / péremption des électrodes et batterie / État de l’indicateur fonctionnel / observations / opérateur ayant assuré la vérification.


De nombreuses sociétés proposent des services d’entretiens préventifs des appareils. Il faut rester vigilant. L’entretien doit être réalisé par le fabricant ou par une société de maintenance biomédicale disposant de toutes les certifications et vous remettant à l’issue un compte rendu détaillé d’analyse et maintenance.


Le décret n°2018-1186 du 19 décembre 2018 prévoit aussi la mise en place d’un site d’enregistrement des défibrillateurs pour en assurer le suivi et la localisation. Mais pour l’instant rien de fait.


Plusieurs sites comme stayingalive ou défibrillateur en France ou sauvlife existent et permettent de référencer et localiser les défibrillateurs.


Comment choisir votre défibrillateur ?


Il existe de multiples marques, modèles, formes et couleurs. L’important est de savoir que tous les défibrillateurs du marché fonctionnent selon le même algorithme provenant des conférences de consensus des sociétés savantes en matière de réanimation cardiaque.


La France à travers la Fédération Française de Cardiologie est membre du conseil européen de réanimation (ERC) qui participe au comité de liaison international de réanimation (ILCOR).


Tous les 5 ans, ce comité international se réunit et donne ses recommandations. L’ensemble des membres et pays tout comme les organismes de formation appliquent ces recommandations. Les fabricants de défibrillateurs en font de même.


Il n’y a donc pas de différence fondamentale entre les appareils. C’est également ce qui permet au public de pouvoir utiliser tous les appareils à leur disposition.


Les aides visuelles ou auditives, les fonctionnalités complémentaires, aides au massage cardiaques, la présence de kit de 1ers secours … sont les plus qui feront certainement pencher votre intérêt pour l’un plutôt qu’un autre.


Les prix vont de 950€HT environ à 1900€HT. Les marques font beaucoup dans cette différence de prix.


La durée de vie en moyenne d’une paire d’électrodes est de 2 ans et 5 ans pour la batterie. Mais plusieurs facteurs jouent sur ces durées d’utilisations. Chaud, froid, mauvais stockage réduise ces durées.


Les électrodes de défibrillation sont disponibles en version adulte ou pédiatrique. Certaines font également tous les âges.


Que doit contenir votre panier : achat d’un défibrillateur ?


Un défibrillateur bien sûr entièrement automatique ou semi-automatique, un kit de 1ers secours, une armoire de rangement avec chauffage (extérieur ou zone sans contrôle de température) ou sans (intérieur ou zone à température contrôlée), un kit de signalisation, un cahier de maintenance des défibrillateurs.


 et chez vous ?


 Regardez notre vidéo ici.


achat-defibrillateur-automatique-zoll-aed-meilleur-prix-10327_400


James IACINO


Infirmier conseil


 


Suivez toute l’actualité des secours sur la page Facebook d’YLEA, votre partenaire prévention.



Auteur .

vous propose : Découvrez le défibrillateur. Votre outil pour sauver des vies.
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée