Livraison 24H
Page d'accueil Ylea YLEA / Fait chaud, fait froid.

Fait chaud, fait froid.

Fait chaud, fait froid.

L’être humain vit en équilibre. Il n’aime n’avoir ni trop chaud, ni trop froid.

Le froid

La principale conséquence du froid sur l’organisme est l’hypothermie.

C’est la température centrale (prise en rectale) qui descendrait en dessous de 35°c et qui serait grave en dessous de 30°c.

Le froid blesse et brule. Vous pourrez voir des patients ayant des engelures (ampoules rouges et inflammatoires) et des gelures (brulure grave).

Il ne faut en aucun cas les frotter, appliquer directement des sources froides ou chaudes, percer, boire de l’alcool ou fumer. Il faut dès que possible retirer les bijoux et vêtements humides.

Les brulures par le froid sont identiques aux autres brulures avec les 1er, 2ème et 3ème degrés.

Le froid va provoquer des frissons qui vont permettre de fabriquer de la chaleur. Il faut savoir que le froid augmente de 400 fois la consommation d’oxygène. L’absence de frissons chez une victime d’hypothermie est un signe d’atteinte sévère.

Devant un patient en hypothermie, il faut :

  • Protéger contre le froid.
  • Réchauffer.
  • Faire faire des exercices.
  • Donner des boissons chaudes et sucrées.
  • Changer les vêtements humides par des vêtements chauds.

Le chaud

Vous pouvez avoir des boutons de chaleurs (éruptions rouge) qui passeront très bien avec un antihistaminique, des malaises dû à une dilatation du réseau veineux provoqué par la chaleur, des crampes de chaleur (manque de sodium dans l’organisme) mais on va surtout surveiller le risque d’insolation (hyperthermie <41°c – épuisement, malaise, transpiration, nausées, maux de tête…) et pire encore et pouvant entrainer un risque vital le coup de chaleur avec une température centrale supérieure à 41°c. Dans ces situations là, une victime d’hyperthermie qui n’aurait pas de transpiration serait un signe de gravité.

L’urgence dans ce cas là est de mettre la victime à l’ombre, de la déshabiller, de l’aérer, de la rafraichir, de lui donner de l’eau à boire contenant du sel et du sucre et de lui donner à manger par exemple de la banane.

James IACINO

Infirmier conseil

 

Suivez toute l’actualité des secours sur la page Facebook d’YLEA, votre partenaire prévention.



Auteur .

vous propose : Fait chaud, fait froid.
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée