Rappel Rappel Laissez-nous un message Rappel
4.7
/5
L'oeil de l'expert - Ylea

Votre recherche l'oeil de l'expert

Retour
Partager

Fait chaud, fait froid.

Fait chaud, fait froid.

 

L’être humain vit en équilibre. Il n’aime n’avoir ni trop chaud, ni trop froid.

 

Le froid

 

La principale conséquence du froid sur l’organisme est l’hypothermie.
Cela se produit lorsque la température centrale du corps, mesurée généralement par voie rectale, descend en dessous de 35°C, et devient grave en dessous de 30°C.
Lorsque le corps est exposé à des températures glaciales, il peut subir des dommages graves.

 

Le froid peut causer des blessures et des brûlures.
Vous pourrez constater que certains individus présentent des engelures, caractérisées par des ampoules rouges et inflammatoires, ainsi que des gelures, qui sont des brûlures graves.
Il est crucial de ne pas aggraver la situation en frottant ces zones, en appliquant directement des sources de chaleur ou de froid, en les perçant, en consommant de l’alcool ou en fumant.
Dans ce cas, il faut retirer immédiatement les bijoux et les vêtements mouillés.

Les brûlures causées par le froid sont similaires aux autres types de brûlures, avec des degrés de gravité allant du premier au troisième degré.

 

Le froid peut provoquer des frissons, qui sont la tentative du corps de générer de la chaleur.
Il est essentiel de comprendre que le froid augmente considérablement la consommation d’oxygène, jusqu'à 400 fois.
L'absence de frissons chez une personne victime d'hypothermie est un signe de détresse sévère.

 

Face à un patient en hypothermie, il est impératif de :

 

- Le protéger du froid en le plaçant dans un endroit chaud et abrité.

 

- Tenter de le réchauffer progressivement, en utilisant des couvertures et des vêtements chauds.

 

- Encourager le patient à effectuer doucement des exercices pour stimuler la circulation sanguine.

 

- Lui donner des boissons chaudes et sucrées, car cela peut aider à augmenter la température corporelle.

 

- Remplacer les vêtements mouillés par des vêtements secs et chauds pour prévenir toute perte de chaleur supplémentaire.

 

Le chaud

 




L'exposition à de fortes chaleurs peut avoir diverses conséquences sur notre organisme :

- On peut notamment développer des boutons de chaleur, caractérisés par des éruptions cutanées rouges.
Ces boutons de chaleur peuvent être soulagés efficacement en prenant un antihistaminique.
- De plus, la chaleur peut provoquer des malaises dus à la dilatation des vaisseaux sanguins, créant une sensation de faiblesse et d'inconfort.
- Les crampes de chaleur, souvent causées par un manque de sodium dans l'organisme, sont également courantes.

 

Cependant, il est essentiel de surveiller attentivement le risque d'insolation, qui se manifeste par une hyperthermie avec une température corporelle supérieure à 41°C.

Les symptômes de l'insolation comprennent :

- L'épuisement

 

- Des malaises

 

- Une transpiration excessive

 

- Des nausées

 

- Des maux de tête.

 

Pire encore, cela peut évoluer vers un coup de chaleur, une condition mettant la vie en danger, caractérisée par une température centrale supérieure à 41°C.

Dans de telles situations, il est impératif d'agir rapidement pour aider la victime.
Les premiers gestes à poser sont de la mettre à l'ombre pour éviter toute exposition supplémentaire au soleil, de la déshabiller pour favoriser la perte de chaleur par la peau, de la ventiler pour l'aider à se rafraîchir, de lui donner de l'eau contenant du sel et du sucre pour réhydrater et rééquilibrer les électrolytes, et de lui fournir de la nourriture légère, telle que de la banane, pour aider à restaurer l'énergie.

Il est crucial de noter que l'absence de transpiration chez une victime d'hyperthermie est un signe de gravité et nécessite une intervention immédiate.

 

 

James IACINO

Infirmier conseil



Auteur .

Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire
M'avertir lorsqu'une réponse est postée