Rappel Rappel Laissez-nous un message Rappel
4.7
/5
L'oeil de l'expert - Ylea

Votre recherche l'oeil de l'expert

Retour
Partager

La pince à écharde.

Qu’est-ce qu’une pince à écharde ?

 

 

pince-echardes-9582_400

 

La pince à écharde a comme intérêt et comme son nom l’indique de retirer les échardes.

L’écharde est une petite pièce fine souvent en forme d’aiguille que vous pouvez vous planter dans la peau. Cette pièce peut être du bois, de la limaille de fer ou d’autres matières pouvant s’effriter ou se disloquer.

 

Où trouver la pince à écharde ?

 

 On peut la trouver dans les trousses de secours.

 

trousse-secours-voyage-etranger-asie-bali-pays-tropical-8196_120

Différence entre pince à épiler et pince à écharde.

 

La pince à épiler est un accessoire de précision. Il s’agit de pouvoir cibler et retirer un cil ou poils. Il faut pouvoir attraper le poil et l’extraire de sa cavité. Une pince à épiler n’est donc pas une pince à écharde. En retirant le cil ou le poil, la pince va laisser un espace vide. On ne s’épile donc pas ou on n’épile donc pas si on ne peut pas maitriser l’hygiène de son environnement.

Une pince qui sert à retirer une écharde va quand à elle chercher à retirer une gêne ou ce qui provoque une douleur. C’est en quelque sorte un geste d’urgence qui permettra de soulager la victime.

L’objectif de ces 2 pinces n’est donc pas la même. Celle qu’il vous faut est la pince à écharde.

Pour choisir sa pince, il faut donc prendre une pince qui ne blessera pas et qui sera suffisamment large pour retirer l’objet.

 

pince-echardes-9582_120_02Pince à mord plat. Le bout de la pince se ferme par 2 petites spatules larges et parallèles.

pince_epiler_120Pince à pointe fine pour l’épilation. Le bout de la pince se ferme par 2 pointes.

 

Utilisation de la pince à écharde :

 1-     Repérez la zone dans laquelle s’est inséré l’écharde.

2-     Décontaminez à l’eau et au savon la zone.

3-     Retirez l’écharde avec la pince en la pinçant mais sans pincer  la peau.

4-     Une fois l’écharde retirée, désinfectez et mettez un pansement.

 

Risque d’utilisation des pinces à écharde :

 

Le risque majeur du retrait des échardes est le risque infectieux. Le souhait légitime de supprimer le corps étranger et par la même de soulager la victime a pour conséquence souvent d’irriter ou de blesser la peau. Il est important de faire attention de ne pas provoquer de plaie. D’où l’importance de la partie hygiène qui va suivre.

 

Hygiène de la pince à écharde :

 

Certaines pinces sont en plastique et sont fragiles. Il faut préférer les pinces les inox plus résistantes. Si cette pince est dans votre trousse personnelle, elle pourra être réutilisée après désinfection. Si par contre vous êtes membre d’un service de secours ou de soin et que votre pince doit être utilisée pour plusieurs personnes, il sera nécessaire de jeter  la pince après chaque victime ou mettre en place une procédure rigoureuse de décontamination et désinfection dans le but d’éviter les contaminations croisées. 

Pour désinfecter votre pince, il suffit d’utiliser des lingettes désinfectantes, du spray décontaminant et désinfectant, ou par trempage. Au préalable il faudra avoir décontaminé la pince avec de l’eau et produit anti bactérien et si possible virucide.

 

Pince à écharde et pince à tique.

 

 

 pince_tique_120tique_120

L’objet de cette pince est indiqué dans son nom. La tique.

Lorsque vous êtes victime d’une ou plusieurs tiques, il est important de la retirer pour éviter toute infection.

Il ne faut pas arracher la tique ou tenter de l’endormir à l’éther lorsque celle-ci est plantée dans la peau. Le risque est de la faire vomir et qu’elle libère dans l’organisme des bactéries pouvant vous infecter. La maladie de Lyme est l’infection résultant de cette agression de l’organisme.

Pour retirer une tique, on utilisera une pince à tique. On passera la fourche de la pince entre la tête et le corps de l’animal. Ensuite faire tourner (rotation) la pince à 360° tout en tirant vers le haut.

Une fois la tique retirée, assurez-vous que la tête est bien sortie.

Faire une antisepsie de la peau et protéger avec un pansement.

Si dans les jours suivants, une infection apparait (fièvre, rougeur, gonflement et chaleur de la zone…), consultez un médecin.

 

En complément, la pince à écharde est un outil médical couramment utilisé pour retirer les échardes, les échardes, les fragments de verre ou de métal incrustés dans la peau. Cet instrument est conçu pour faciliter l'extraction précise et sûre de ces corps étrangers afin de réduire les risques d'infection et d'inconfort pour le patient.

La pince à écharde est généralement composée d'un corps en métal, souvent en acier inoxydable, avec deux branches qui se croisent au centre. À une extrémité, les branches se terminent par de fines pointes effilées et biseautées, permettant une prise ferme et précise des échardes. L'autre extrémité peut être munie d'une rainure, d'une loupe ou d'un dispositif d'éjection pour faciliter l'extraction et la manipulation des échardes.

Le principal objectif de la pince à écharde est d'éliminer les corps étrangers en les saisissant avec précision et en les retirant de la peau sans causer de dommages supplémentaires.

 

Voici quelques caractéristiques et utilisations clés de la pince à écharde :

 

Précision : La pince à écharde est conçue pour offrir une prise précise des corps étrangers. Les pointes effilées permettent d'accéder facilement aux petites échardes et d'assurer un contact ferme pour faciliter l'extraction.

Manipulation facilitée : La conception ergonomique de la pince à écharde permet une manipulation aisée et une utilisation précise. Les poignées sont généralement texturées ou rainurées pour offrir une prise confortable et antidérapante.

Extraction des échardes : La pince à écharde est utilisée pour extraire les échardes, qu'elles soient superficielles ou profondément enfoncées dans la peau. Les branches fines et pointues de la pince permettent de saisir l'écharde près de sa base et de la retirer délicatement.

Extraction des fragments de verre ou de métal : Outre les échardes, la pince à écharde peut également être utilisée pour extraire les fragments de verre, de métal ou d'autres matériaux incrustés dans la peau. Elle peut être utile dans les cas d'accidents, de bris de verre ou d'autres situations où de petits fragments peuvent pénétrer dans la peau.

Prévention des infections : L'extraction rapide et précise des corps étrangers avec une pince à écharde peut contribuer à réduire le risque d'infections. Lorsqu'une écharde est présente dans la peau, il existe un risque que des bactéries pénètrent dans la plaie, provoquant une infection. La pince à écharde permet d'éliminer ces corps étrangers de manière aseptique.

Utilisation médicale et domestique : Les pinces à écharde sont utilisées dans divers contextes, que ce soit dans un cadre médical, comme dans les cabinets de médecins, les hôpitaux ou les cliniques, ou à domicile, pour les premiers soins et l'auto-assistance en cas d'échardes.

Il convient de noter que l'utilisation de la pince à écharde nécessite une hygiène appropriée, y compris le nettoyage et la désinfection de l'instrument avant et après chaque utilisation. De plus, si une écharde est profondément enfoncée, si elle est située près de zones sensibles ou si vous n'êtes pas sûr de pouvoir l'extraire vous-même, il est préférable de consulter un professionnel de la santé pour obtenir une assistance supplémentaire.

En conclusion, la pince à écharde est un instrument essentiel pour l'extraction précise des échardes et des corps étrangers de la peau. Son utilisation permet de réduire le risque d'infection, d'inconfort et de complications liées aux échardes. Elle est utilisée dans les environnements médicaux et domestiques pour faciliter les soins appropriés et rapides en cas de présence de corps étrangers dans la peau.

 

James IACINO

Infirmier conseil



Auteur .

Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire
M'avertir lorsqu'une réponse est postée