Chat Chat Rappel Rappel Laissez-nous un message Rappel
4.7
/5
L'oeil de l'expert - Ylea

Votre recherche l'oeil de l'expert

Retour
Partager

Votre trousse de secours chantier.

Qu’est-ce qu’une trousse de secours de chantier ?

 

 

 

Emplacement de la trousse de secours de chantier

Pour éviter les pertes de temps, elle doit se trouver dans un endroit facile d’accès et proche du lieu de travail ou d’un lieu à risque ; Des panneaux de signalisation doivent indiquer l’endroit où elle se trouve. Pour se distinguer, une croix blanche sur fond vert peut être mise en place.

Après chaque intervention, le secouriste formé devra faire un rapport (soit un formulaire spécifique soit dans le cahier de sécurité) précisant :

- Les noms et prénoms de la victime.

- La date et l’heure de l’accident.

- L’état des blessures et de la victime.

- Les premiers soins effectués.

- La suite donnée à l’accident (évacuation, retour à domicile…).

Les informations devront ensuite remonter à l’employeur et s’il en dispose à son service HSE.

Les trousses de secours sur chantier sont une véritable stratégie de la survie. Dès l’accident, le personnel formé doit intervenir soit en faisant prendre la trousse soit en prenant la trousse de secours.

Il doit porter les 1ers secours et appeler les secours. Il doit sauvegarder la vie jusqu’à l’arrivée des secours.

logo_accident_120

Modèle de procédure en cas d’accident :

 

En cas d’accident ou de problème médicale,

1- Il faut sécuriser le site ou la machine. Éviter le sur-accident.

2- Il faut mettre en place les gestes d’urgences. C’est-à-dire :

- Arrêtez tout saignement apparent et allonger la victime.

- Mettez en Position Latérale de Sécurité toute victime qui ne parle pas mais respire.

- Enveloppez dans une couverture de survie ou protéger du sol toute victime allongée.

- Commencez le massage cardiaque de toute victime qui ne parle pas et ne respire pas.

- Désobstruez toute victime qui s’étouffe et pour laquelle aucun son ni bruit ne sort de la bouche en alternant 5 claques entre les omoplates et 5 compressions sternales jusqu’à éjection du corps étranger.

3- Il faut appeler les SST au numéro ou sur le canal radio largement diffusé.

4- Il faut se mettre à disposition des SST.

5- Les SST vont assurer les 1ers secours et évaluer la situation.

6- Appel des secours au 112 par les SST ou sous leur autorité par un tiers qui leur rendra compte.

- Leur transmettre votre numéro de téléphone.

- Leur expliquer ce qu’il s’est produit.

- Les informer du nombre et état des blessés.

- Leur donner le point d’accès et de rendez-vous.

- Les informer des risques.

- Répondre à leurs questions.

7- Maintenez des 1ers secours et surveillance jusqu’à l’arrivée des secours.

8- Envoyez d’un salarié à l’entrée du site pour attendre et guider les secours.

9- Mettez-vous à disposition des secours.

10- Rendez compte à la direction.

 

Comment assurer les 1ers secours sur un chantier ?

 

Assurer les premiers secours sur un chantier est crucial pour la sécurité des travailleurs. Voici quelques étapes clés à suivre :

Formation en secourisme : Assurez-vous d'avoir une formation adéquate en premiers secours, idéalement avec une certification en secourisme sur le lieu de travail. Cela vous permettra de connaître les techniques appropriées et les protocoles à suivre en cas d'urgence.

Évaluation de la situation : Évaluez rapidement la situation pour déterminer les risques et établir les mesures de sécurité nécessaires avant d'approcher la victime. Assurez-vous que l'environnement est sûr pour vous et pour la personne blessée.

Alertez les secours d'urgence : Appelez immédiatement les secours d'urgence (numéro d'urgence local) et fournissez-leur toutes les informations pertinentes sur l'incident, l'emplacement du chantier et la nature des blessures.

Sécurisez la zone : Si nécessaire, sécurisez la zone de l'accident en utilisant des balises, des cônes ou d'autres moyens pour avertir les autres travailleurs et empêcher tout autre accident.

Évaluez la victime : Évaluez l'état de la victime tout en assurant votre propre sécurité. Vérifiez sa conscience, sa respiration et sa circulation sanguine. Si la victime est inconsciente, ouvrez les voies respiratoires en relevant délicatement sa tête et en soulevant son menton.

Appliquez les premiers soins : Selon la nature de la blessure, administrez les premiers soins appropriés. Cela peut inclure l'arrêt des saignements, le soutien de la respiration, la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) en cas d'arrêt cardiaque, l'immobilisation des fractures ou d'autres interventions de secours nécessaires.

Sollicitez de l'aide : Si d'autres travailleurs sont disponibles, demandez-leur de vous aider à fournir les premiers soins et à gérer la situation pendant que vous attendez les secours d'urgence.

Documentez l'incident : Prenez note des détails de l'accident, y compris les blessures, les traitements administrés et les témoignages de témoins oculaires. Ces informations peuvent être nécessaires pour les rapports d'accident et les réclamations d'assurance.

Il est important de se rappeler que chaque situation d'urgence peut être différente, et ces étapes générales doivent être adaptées en fonction des circonstances spécifiques. L'objectif principal est de maintenir la sécurité de la victime et d'obtenir une assistance médicale professionnelle dès que possible.

 

Quels sont les risques de blessures sur un chantier ?

 

Les chantiers de construction peuvent présenter divers risques de blessures pour les travailleurs. Voici quelques-uns des risques courants associés aux chantiers :

Chutes de hauteur : Les travaux en hauteur peuvent entraîner des chutes graves, qu'il s'agisse de chutes depuis des échafaudages, des échelles, des toits ou d'autres surfaces élevées.

Chutes d'objets : Les objets mal fixés ou mal entreposés peuvent tomber et blesser les travailleurs en dessous. Cela peut inclure des outils, des matériaux de construction ou des débris.

Objets tranchants ou pointus : Les outils de construction, tels que les scies, les marteaux, les clous ou les fils de fer, peuvent causer des blessures par coupure, piqûre ou perforation si manipulés de manière incorrecte ou sans équipement de protection adéquat.

Risques électriques : Les travaux à proximité de câbles électriques ou l'utilisation d'outils électriques peuvent entraîner des chocs électriques, des brûlures ou d'autres blessures liées à l'électricité.

Engins de chantier : Les accidents impliquant des véhicules ou des machines de chantier, tels que des chariots élévateurs, des excavatrices ou des camions, peuvent causer des blessures graves en cas de collision, d'écrasement ou d'entraînement.

Risques de glissade, de trébuchement et de chute : Les surfaces de travail glissantes, les débris, les câbles, les échafaudages mal sécurisés ou les zones mal éclairées peuvent augmenter les risques de glissade, de trébuchement ou de chute.

Expositions aux substances dangereuses : Certains chantiers peuvent impliquer l'utilisation de substances chimiques ou toxiques, telles que les peintures, les solvants, les poussières nocives ou les matériaux d'isolation contenant de l'amiante, ce qui peut entraîner des problèmes de santé à long terme ou des réactions immédiates.

Conditions environnementales : Les conditions météorologiques extrêmes, comme les tempêtes, les vents violents, les fortes pluies ou les températures extrêmes, peuvent augmenter les risques de blessures sur les chantiers.

Il est essentiel de mettre en œuvre des mesures de prévention appropriées sur les chantiers de construction, telles que la formation des travailleurs, l'utilisation d'équipements de protection individuelle (EPI), la mise en place de procédures de sécurité, l'inspection régulière des équipements et des sites, ainsi que la sensibilisation constante à la sécurité. Cela contribue à réduire les blessures et à garantir la sécurité des travailleurs sur les chantiers.

 

Quelles démarches administratives réaliser en cas d'accident du travail ?

 

En cas d'accident du travail, plusieurs démarches administratives doivent être entreprises. Voici les étapes générales à suivre :

Assurer les premiers soins et la sécurité : La priorité est de fournir les premiers soins nécessaires à la victime et de veiller à ce que la zone soit sécurisée pour éviter d'autres accidents.

Signaler l'accident à l'employeur : Informez immédiatement votre employeur ou votre superviseur de l'accident du travail. Ils doivent être informés de manière qu'ils puissent prendre les mesures appropriées et engager les procédures nécessaires.

Demander un certificat médical : Consultez un professionnel de la santé pour évaluer l'étendue de la blessure. Demandez un certificat médical détaillé indiquant la nature de l'accident, les blessures subies et les recommandations de traitement.

Remplir le formulaire d'accident du travail : Dans de nombreux pays, il existe un formulaire spécifique d'accident du travail à remplir. Il s'agit d'un document officiel qui doit être complété avec précision et détail. Vous devez y indiquer les informations concernant l'accident, les circonstances, les témoins, les blessures et les traitements.

Déclarer l'accident à l'organisme compétent : Vous devez signaler l'accident du travail à l'organisme compétent chargé des accidents du travail et des maladies professionnelles. Cela peut être une caisse d'assurance maladie, une commission des accidents du travail ou tout autre organisme similaire. Suivez les procédures spécifiques de déclaration établies par cet organisme.

Suivre les instructions de l'organisme compétent : L'organisme compétent vous fournira des instructions spécifiques sur la suite des démarches à suivre. Cela peut inclure des visites médicales supplémentaires, des demandes de remboursement de frais médicaux ou d'indemnisation, ou d'autres formalités administratives.

Consulter les représentants du personnel ou les syndicats : Si vous êtes membre d'un syndicat ou s'il y a des représentants du personnel sur le lieu de travail, il peut être utile de les consulter pour obtenir des conseils et un soutien supplémentaires dans les démarches administratives.

Il est important de suivre les délais et les procédures spécifiques établis par les autorités compétentes en matière d'accidents du travail. Si vous avez des doutes ou des questions, il est recommandé de consulter un conseiller juridique spécialisé dans le droit du travail ou de contacter directement l'organisme compétent pour obtenir des informations précises sur les démarches à suivre dans votre pays.

Vous voulez voir un tuto ? Regardez notre séquence TRAUMATISME de nos vidéos de 1ers secours. Ces vidéos sont en ligne gratuitement et en accès gratuit, illimité.

 

James IACINO

Infirmier conseil



Auteur .

Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire
M'avertir lorsqu'une réponse est postée