Livraison 24H
Page d'accueil Ylea YLEA / Les feux de batterie LITHIUM-ION

Les feux de batterie LITHIUM-ION

LES FEUX DE BATTERIES LITHIUM-ION

Grâce à leur durée de vie et à leur capacité énergétique, les batteries « Lithium-ion » se sont imposées dans les équipements électriques de la vie de tous les jours. Ces batteries performantes, présentent en cas d’anomalie, un risque d’incendie difficile à contrôler.

Ces batteries équipent couramment les appareils suivants :

  • Téléphone sans fil, tablette et ordinateur portable, « émetteur-récepteur » radio, etc.
  • Véhicules électriques (Vélos, trottinettes, voitures etc.)
  • Jouets et engins télécommandés (avions, drones, hélicoptères, voitures, bateaux, etc.)
  • Perceuses, visseuses et de nombreux autres outils électriques

Principaux problèmes pouvant provoquer un départ de feu

  • Défaut de fabrication
  • Qualité médiocre de certains produits qui résistent très mal aux manipulations
  • Court-circuit et surcharge électrique
  • Chocs violents ou répétés
  • Surchauffe (atmosphère fermée non refroidie, échauffement d’un moteur proche ou d’appareil de chauffage, défaut de branchement etc.)
  • Impact de projectile, de chute, ou d’outil

Si un de ces problèmes survient, l'électrolyte contenue dans la cellule de la batterie réagit et cela lui fait produire des gaz inflammables et toxiques et de l'oxygène comburant par excellence. La chaleur interne est alors suffisamment élevée pour engendrer la combustion immédiate, et la batterie s'enflamme très vivement.

 

Comment éteindre ce type de feu ?

1 - Les moyens du bord 

Par défaut d’appareil spécialisé, l’eau pulvérisée pure ou avec additif peut être employée sur les batteries de petite taille (téléphone, tablette, ordinateur portable…) en se plaçant à 2 mètres pour attaquer le feu et en ne respirant pas les fumées. Il faut ne pas hésiter à en envoyer une grande quantité, pour obtenir un refroidissement efficace.

On peut aussi recouvrir l’appareil en feu avec un récipient en métal (seau, marmite, etc. ), une couverture en fibre de verre (Beaucoup de couvertures dites « anti-feu » sont en fibre de verre) , ou avec du sable, du ciment, du plâtre ou à défaut de la terre, voire de la poudre polyvalente, pour l’isoler de l’oxygène de l’air ambiant. Mais cela ne supprime pas l’oxygène produit par la batterie elle-même ; toutefois la batterie continuera sa combustion plus lentement, et finira par s’étouffer.

2- Les agents extincteurs spécialisés

La solution d’eau et de vermiculite à 17% ( appellation commerciale Agent AVD)

Projetée par certains extincteurs, elle permet l’extinction par refroidissement du à l’évaporation de l’eau combinée à l’enrobage isolant de l’oxygène, des éléments combustibles par la vermiculite.

La solution d’eau et d’additif F500 à 2%  (appellation commerciale Agent F500)

Il s’agit d’une solution projetée par certains extincteurs qui permet l’extinction par refroidissement du à l’évaporation de l’eau, combinée à l’action de l’additif F500 qui enrobe et isole les éléments combustibles, ce qui empêche l’action de l’oxygène.

Remarques :

Il peut exister d’autres agents extincteurs distribués par les fabricants d’extincteurs. La recherche dans ce domaine n’est pas terminée.

Pour limiter le risque de ce genre de feu, l’idéal est de ne charger nos batteries qu’en présence d’une personne.

Attention, après extinction, la batterie pouvant dans certains cas se rallumer toute seule, il faut l’évacuer à l’extérieur dans un endroit dépourvu de combustible et aéré, où elle ne pourra pas causer de dommage.

 

Alain P.

Professeur des collèges - métiers de la sécurité et des incendies.

 



Auteur .

vous propose : Les feux de batterie LITHIUM-ION
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée