Livraison 24H
Page d'accueil Ylea YLEA / Les outils du vérificateur d'extincteur

Les outils du vérificateur d'extincteur

 LES OUTILS DU VERIFICATEUR D’EXTINCTEUR

La vérification, qui entraine parfois la recharge des extincteurs à   pression auxiliaire et permanente, nécessite les outils suivants :

  • Une clef dynamométrique afin de respecter les couples de serrage donnés par les fabricants, pour ne pas serrer trop fort les écrous de fixation de la tête, et les sparklets.
  • Une grosse clef tricoise pour desserrer et resserrer les têtes d’extincteur fixées par une bague- écrou. Attention il peut y avoir un couple de serrage à respecter auquel cas il faudra une clef dynamométrique spéciale.
  • Un gros tournevis plat et un maillet en caoutchouc pour décoller en douceur une tête trop serrée, ou desserrer un écrou récalcitrant en choquant la clef
  • Un jeu de clefs plates pour démonter certains diffuseurs afin de vérifier la propreté du filtre à eau pour les rechargements, et desserrer les écrous.
  • Un pince multiprise pour démonter certains diffuseurs en matière plastique afin de les nettoyer. (On intercalera alors un chiffon servant de mordache entre la pince et la pièce à desserrer pour ne pas l’abimer).
  • Des joints adaptés aux modèles vérifiés.
  • Un jeu de pesons ou une balance électronique pour peser les sparklets.
  • Un tube de graisse pour lubrifier tous les pas de vis et les percuteurs.
  • Un « repousse percuteur » tubulaire pour ne pas l’abimer et le remettre en place et une pince à bec fin pour le retirer et le graisser.
  • Un diffuseur de lubrifiant pour les axes et poignées de percussion et débit.
  • Une lampe électrique puissante pour examiner l’intérieur des réservoirs.
  • Une pince à plomber.
  • Des plombs en plastique.
  • Un entonnoir à poudre.
  • Un compresseur portatif ou une bouteille d’air comprimé avec détendeur, tuyau et soufflette, pour nettoyer à l’air les tuyaux et lances d’extincteur à poudre avant de les recharger.
  • Un jeu de bouchons de caoutchouc pour détasser la poudre en retournant le réservoir de l’extincteur (en dépannage, peut être remplacé par un bouchon de chiffon)
  • Un seau gradué en quart de litres, pour remplir les extincteurs à base d’eau.
  • Des chiffons et un produit légèrement détergeant, pour nettoyer l’extincteur.
  • Des étiquettes de vérification
  • 1 stylo
  • Un cahier de rapport de vérification
  • Un manomètre de contrôle (appareil à pression permanente à valve de contrôle)
  • Une tige métallique fine pour le contrôle de certains manomètres (appareil à pression permanente)
  • Une balance ou un peson jusqu’à 20 kg pour le contrôle des appareils à co2 portatifs et des bouteilles de chasse d’extincteurs sur roues.
  • Une balance allant jusqu’à 150kg pour le contrôle des extincteurs à Co2 sur roues

A ces outils se rajouteront :

  • Des charges de poudre (1,2, 4, 6, 9, voire 12 kg et plus pour les appareils sur roues).
  • Des charges d’additif, voire d’antigel.
  • Des sparklets voire des sparklets avec additif pour certains appareils.
  • Des pièces détachées (pistolets, lances, tuyau, diffuseur) conformes aux fabrications des appareils vérifiés.
  • Voire des appareils neufs pour remplacer ceux qui seraient réformés ou rechargés par échange standard.
  • Un mètre, un niveau, une perceuse, une rallonge, et un jeu de forêts à béton pour la fixation des supports d’extincteur.
  • Des vis et des chevilles et tournevis pour la fixation des supports.
  • Une pince à chevilles « moly » et des chevilles « moly » pour la fixation des supports sur cloisons légères type placoplâtre.

Les équipements de protection individuelle du vérificateur re-chargeur

  • Des masques anti-poussière FFP2
  • Des lunettes de protection contre une projection de produit ou un outil
  • Un casque de chantier
  • Des chaussures de sécurité à bout renforcé
  • Une combinaison de protection en coton
  • Des gants de travail anti-coupure et antichoc
  • Des gants étanches jetables
  • Une lampe frontale pour les lieux mal éclairés

 

Remarques

  • On ne s’improvise pas vérificateur ou re-chargeur d’extincteur. Il faut être formé.
  • Il existe un CAP d’agent vérificateur d’appareils extincteurs (éducation nationale) et des formations privées.
  • On ne peut pas modifier un extincteur sans l’accord de son fabricant sous peine de perdre la garantie. Donc il faut des pièces d’origine, s’il faut le réparer.
  • Il ne faut jamais serrer trop fort les écrous d’extincteur sous peine de risquer d’endommager la tête de l’appareil, et de massacrer le joint. Il faut respecter les couples de serrage communiqués par les fabricants.
  • Le passage du vérificateur et ses observations synthétisées seront renseignés sur le registre de sécurité de l’entreprise.
  • On ne surcharge jamais un extincteur sous peine de faire éclater une partie de l’appareil à sa mise en pression.

Alain P.

Professeur lycée des métiers de la sécurité

 



Auteur .

vous propose : Les outils du vérificateur d'extincteur
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée