Livraison 24H
Page d'accueil Ylea YLEA / Organiser l'évacuation de vos collègues

Organiser l'évacuation de vos collègues

ORGANISER L’EVACUATION EN ENTREPRISE

Définition

L’évacuation consiste à faire sortir d’un bâtiment ou d’une zone les personnes qui s’y trouvent, et sont menacées ou pourraient être menacées par un danger. (incendie, pollution, effondrement, prise d’otage,  explosion, etc.)

Organisation en entreprise (Usine, industrie, administration)

1 Déterminer des zones d’évacuation

Si la surface des locaux est importante (ou de cheminements complexes), il faudra découper géographiquement le site en zones. Ces zones pourront être un bâtiment , un étage, un local de grande surface, une partie d’un local comme un laboratoire, etc. Elles seront déterminées sous la responsabilité du chef d’établissement.

2 Déterminer un point de rassemblement (extérieur au bâtiment) en sécurité des personnes évacuées afin de vérifier l’évacuation totale.

3 Nommer un responsable général d’évacuation présent au point de rassemblement, qui sera chargé de faire un état des lieu et un compte rendu d’évacuation aux services de secours .

4 Nommer par zone un responsable d’évacuation (le serre file), et un guide d’évacuation (le guide file)

Définitions des fonctions

Le serre file :

Comme son nom l’indique, il serre la file d’évacuation, donc sort en dernier .

C’est une personne de confiance, qui connait parfaitement les lieux, les caractéristiques des points dangereux du site (local produits chimiques par exemple), et qui possède les clefs ou badges nécessaires à l’évacuation de sa zone. Il sera chargé de vérifier que tout le monde a évacué, et de fermer des portes (coupe-feu) si elles sont ouvertes.  Il rendra compte de l’évacuation de sa zone, voire de la mise en sécurité de certaines machines au responsable général d’évacuation.

Le guide file :

Comme son nom l’indique ,il guide la file de personnes qui doivent évacuer. C’est une personne de confiance qui connait parfaitement les lieux et les risques  de son entreprise, et tous les cheminement possibles pour évacuer sa zone. Il possède les clefs nécessaires  à l’ouverture de toutes  les issues, y compris celles qui ne sont pas prévues pour évacuer, mais que la circonstance du danger rendrait nécessaire.  Il doit avoir une autorité reconnue car il lui faut imposer son choix d’évacuation en fonction des risques immédiats.

Il quitte la zone évacuée et se rend au point de rassemblement en sécurité, avec son groupe.

Cas des établissements recevant du public qui accueillent principalement des  personnes handicapées (Hôpitaux, maison de retraite, centre pour handicapés)

Dans ce type d’établissement la réglementation tient compte du fait qu’il n’est pas possible d’évacuer immédiatement à l’extérieur du bâtiment, les personnes qui ne peuvent se déplacer par elles-mêmes.

Il est donc créé des zones de mise en sécurité coupe-feux 1 heure à chaque niveau du bâtiment . On appelle cela le compartimentage au sens large du terme.

La mise en sécurité des résidents, repose alors dans un premier temps, sur un transfert horizontal de mise en sécurité, de la zone où il y a le danger (feu par exemple), dans la zone contiguë, tout en restant à l’étage du sinistre. Les personnes ainsi transférées pourront attendre en sécurité l’arrivée des secours. Toutefois, l’évacuation à l’extérieur reste la règle pour les résidents valides.

Cas des établissements recevant du public à cheminements complexes ou sur plusieurs niveaux, pouvant accueillir des personnes handicapées à déplacement limité (cinéma, théâtre, centres commerciaux etc.).

Il doit y être créé des espaces d’attente sécurisés en nombre suffisant calculé en fonction de l’effectif du public. Ce sont des pièces coupe-feux généralement une heure, permettant le demi-tour en fauteuil roulant, équipées d’un moyen de signaler sa présence, d’un éclairage de sécurité, d’un moyen de désenfumage, d’un extincteur, et d’une possibilité d’accès des services de secours. Ces espaces signalés par un  panneau, vont permettre aux personnes qui ne peuvent prendre les escaliers (fauteuil roulant par exemple) de s’y réfugier pour attendre les secours en sécurité.

Remarques

L’ordre d’évacuation doit être donné par un signal d’alarme particulier audible de tout point du bâtiment ou du site.

L’évacuation ne s’improvise pas. Il est nécessaire d’envisager à l’avance les scénarios de sinistres possibles, afin d’entrainer ses équipes pour être plus efficaces.

Le choix des personnels d’évacuation doit tenir compte des congés et arrêts maladie. Il faut donc en former plusieurs par zone.

Des exercices d’évacuation sont à réaliser périodiquement.

L’organisation de l’évacuation doit être abordée lors de la formation à la sécurité obligatoire pour tout nouvel embauché.

En établissement scolaire, le professeur joue le rôle de « serre file » pour sa classe.

Alain P.

Professeur lycée des métiers de la sécurité

 

 



Auteur .

vous propose : Organiser l'évacuation de vos collègues
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée