Livraison 24H
Page d'accueil Ylea YLEA / La recharge des extincteurs à pression permanente

La recharge des extincteurs à pression permanente

 La recharge des extincteurs à pression permanente.

 LA RECHARGE DES EXTINCTEURS A PRESSION PERMANENTE

L’extincteur à pression permanente est un appareil mis sous pression au moment de son chargement.

Ce chargement réclame un soin particulièrement rigoureux pour qu’il y n’y ait pas de fuite.

I  Rechargement des extincteurs à eau avec additif, mousse ou poudre

  • Appuyer sur la poignée de vidange pour vérifier l’absence totale de pression résiduelle.
  • Desserrer la tête doucement avec une clef adaptée à l’appareil.
  • Retirer la tête, et vidanger tout résidu d’agent extincteur.
  • Vérifier à l’aide d’une lampe électrique puissante, l’état interne du réservoir.
  • Nettoyer : le filetage la tête de l’extincteur, son robinet, tube plongeur et son tuyau et sa lance à l’air comprimé (on fait fonctionner le robinet tout en soufflant pour éliminer tout résidu d’agent extincteur).
  • Graisser le filetage de la tête et changer son joint (plat ou torique suivant les marques).
  • Remettre une nouvelle charge neuve dans le réservoir.
  • Nettoyer le filetage du réservoir avec une brosse (type brosse à dent).
  • Remettre la tête de l’appareil et la serrer au couple de serrage donné par le fabricant. (La poudre neuve en principe ne nécessite pas de détassement par retournement du réservoir avant de remettre la tête, si l’on agit rapidement pour remettre la tête après avoir mis la charge de poudre).
  • Mettre en pression en injectant le gaz de mise en pression (ou le mélange gazeux azote +hélium) à l’aide d’une bouteille de gaz de recharge équipée d’un tuyau, un détendeur régulateur de pression, un manomètre, et un embout spécial. On vérifie la pression de mise en charge sur le manomètre de l’extincteur (zone verte) et celui de la bouteille de charge.

Deux solutions techniques: Soit le gaz est injecté par une valve spéciale mise sur la tête de l’extincteur, soit il est directement injecté par la sortie de l’agent extincteur de l’appareil. Dans ce 2è cas, il faudra retirer le tuyau s’il existe pour pouvoir mettre l’embout de mise  à la pression.

  • Goupillage et plombage de l’appareil.
  • Renseignement de l’étiquette et du registre de sécurité.
  • Si l’appareil est pressurisé avec un mélange gazeux contenant de l’hélium, on vérifiera l’absence de fuite sur la liaison tête réservoir et autour de la tête avec un « renifleur à hélium » . L’hélium étant la  molécule la plus petite après l’hydrogène, elle est capable de fuir par un espace où la molécule d’azote ne passerait pas. C’est donc un moyen très fiable de contrôle au moment du chargement.

II Cas particulier de l’extincteur à CO2

L’extincteur à Co2 est une bouteille de gaz carbonique liquéfié auto-générateur de pression.

Son rechargement est donc plus simple que l’extincteur à pression permanente à eau , poudre ou mousse, mais requiert une citerne réfrigérée de Co2 liquide et une pompe spéciale.

On vérifie que l’extincteur ne nécessite pas une requalification (voir remarques). Dans le cas contraire, elle sera à faire avant la recharge.

  • On vidange la pression résiduelle de l’appareil.
  • On retire le diffuseur ( et son tuyau s’il en a un) .
  • On bloque à l’aide d’une pince spéciale dans un support balance, le corps de l’appareil poignée serrée jet ouvert.
  • On raccorde un tuyau relié à une pompe à co2, sur le filetage « diffuseur- robinet de l’extincteur ».
  • On met la pompe à co2 en marche et on contrôle la poids de l’extincteur au fur et à mesure qu’il se remplit.
  • Poids atteint, on stoppe la pompe, on retire la pince de la poignée de l’extincteur pour fermer le robinet, et on purge le tuyau avant de le débrancher de l’extincteur.
  • On goupille et plombe l’appareil.
  • On remet le diffuseur en vérifiant son joint.
  • On renseigne l’étiquette et le registre de sécurité.

Remarques :

  • Dans tous les cas, le rechargement nécessite une formation sérieuse du technicien . Elle ne s’improvise pas. Les appareils sous pression ne tolèrent pas l’à-peu-près.

 

  • L’extincteur à Co2 ne peut être rechargé qu’en atelier. Par ce fait beaucoup de petites entreprises ne disposant pas des installations, vous proposeront une recharge par échange standard contre un neuf ou un rénové équivalent.

 

  • L’extincteur à co2 doit obligatoirement faire l’objet d’une requalification (ré-épreuve de pression + bon état général) tous les 10 ans, et au cours de la première recharge après 6 ans (arrêté 2017 ministère transition écologique). Ces opérations  ne peuvent se faire que dans une entreprise spécialisée, sous contrôle administratif.

 

  • Certains extincteurs à pression permanente à base d’eau, sont mis sous pression par de l’air comprimé. Un compresseur remplace les bouteilles de gaz de pressurisation.

 

  • Beaucoup d’ entreprises de vente d’extincteurs, ne disposant pas du matériel de rechargement mobile des extincteurs à pression permanente à eau, mousse ou poudre, vous proposerons une « recharge par échange standard » de votre appareil contre un neuf équivalent.

 

Alain P.

Professeur lycée des métiers de la sécurité



Auteur .

vous propose : La recharge des extincteurs à pression permanente
Les commentaires des internautes
Par , 29/06/2021
Par Pseudo, 29/06/2021
Bonjour.
Une question svp. Quelle est la quantité d'azote quil faut mettre dans un extincteur poudre à gaz de 6 kg ? Merci pour votre reponse.
Par Pseudo, 29/06/2021
Bonjour.
Une question svp. Quelle est la quantité d'azote quil faut mettre dans un extincteur poudre à gaz de 6 kg ? Merci pour votre reponse.
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée