Chat Chat Rappel Rappel Laissez-nous un message Rappel
4.7
/5
L'oeil de l'expert - Ylea

Votre recherche l'oeil de l'expert

Retour
Partager

Votre trousse de secours d'entreprise.

 

La trousse de 1ers secours dans votre entreprise.

 

Le chef d'entreprise est responsable de la distribution des 1ers secours dans son entreprise (code du travail R.241-39 du code du travail).

Il a donc la charge de mettre en place un dispositif pour répondre aux risques :

- D'incendie.

- D'évacuation.

- De malaise.

- De blessure.

 

Qu’est-ce qu’une trousse de 1ers secours ?

 

Consultez notre article sur la composition des trousses de secours.

La trousse de secours en entreprise doit répondre aux obligations de l'élaboration du Document Unique d’Évaluation des Risques (DUER). Elle doit être une réponse aux risques observés et aux solutions proposées. 

En complément de la trousse classique, le chef d'entreprise et son responsable ou animateur HSE devra rajouter le matériel nécessaire à la gestion des risques particuliers :

- Risque de projection dans les yeux : Lave-œil

- Risque de brulure : Kit brulures composé de compresses de gel d'eau.

- Risque de section de membre : Trousse de secours pour membre sectionné

A chaque risque, l'entreprise doit trouver et proposer des solutions pour réduire ce risque, voir l'éliminer.

Dans l'incapacité d'éliminer ce risque, l'employeur doit mettre en œuvre des moyens pour faire face en cas de survenue.

Dans l'entreprise moderne, nous trouvons des personnels formés aux 1ers secours : Les SST, un ou plusieurs défibrillateurs et trousses de secours selon la configuration et les risques identifiés du site.

 

Comment organiser les 1ers secours dans votre entreprise ?

 

L'organisation des premiers secours dans une entreprise est d'une importance cruciale pour assurer la sécurité et le bien-être de ses employés. Voici quelques étapes générales pour organiser les premiers secours dans votre entreprise :

Évaluation des risques : Effectuez une évaluation approfondie des risques présents dans votre entreprise pour identifier les types d'incidents et d'accidents qui pourraient se produire. Cela vous aidera à déterminer les mesures de premiers secours nécessaires.

Plan d'action d'urgence : Élaborez un plan d'action d'urgence qui décrit les procédures spécifiques à suivre en cas d'incident ou d'accident. Ce plan devrait inclure les coordonnées des secouristes internes, des services médicaux d'urgence, et des sorties d'urgence.

Formation des secouristes internes : Identifiez et formez des employés volontaires pour devenir des secouristes internes. Ils devraient recevoir une formation de premiers secours appropriée, y compris la RCR (réanimation cardio-respiratoire), les techniques de bandage et d'immobilisation, et la gestion des situations d'urgence.

Équipement de premiers secours : Assurez-vous de disposer de trousses de premiers secours bien équipées et facilement accessibles dans différents endroits stratégiques de l'entreprise. Les trousses de premiers secours doivent contenir des articles tels que des pansements, des compresses, des bandages, des gants, des ciseaux, des couvertures de survie, etc.

Signalisation : Utilisez une signalisation claire pour indiquer l'emplacement des trousses de premiers secours, des sorties d'urgence et des équipements de sécurité importants.

Sensibilisation et communication : Informez tous les employés des procédures de premiers secours, des emplacements des trousses de premiers secours et des coordonnées des secouristes internes. Organisez régulièrement des séances de sensibilisation et de formation en matière de premiers secours pour maintenir les connaissances et les compétences des employés à jour.

Exercices d'urgence : Effectuez des exercices d'urgence réguliers pour tester l'efficacité du plan d'action d'urgence et de la réactivité des secouristes internes. Cela permettra d'identifier les éventuelles lacunes et de les corriger.

Révision continue : Révisez et mettez à jour régulièrement votre plan d'action d'urgence en fonction des changements dans votre entreprise, des nouvelles réglementations ou des leçons tirées des incidents passés.

N'oubliez pas de vous conformer aux réglementations et exigences spécifiques à votre pays ou région en matière de premiers secours et de santé et sécurité au travail. Consultez également des professionnels de la santé ou des organismes compétents pour obtenir des conseils spécifiques à votre entreprise.

 

Comment agir en cas d'accident d'un de vos collègue ?

 

En cas d'accident d'un de vos collègues, il est essentiel de réagir rapidement et de manière appropriée. Voici les étapes générales à suivre :

Assurer votre sécurité : Avant d'intervenir, assurez-vous que la situation est sécurisée pour vous et pour les autres. Évaluez les dangers tels que les substances dangereuses, les risques d'incendie ou les structures instables. Si nécessaire, évacuez la zone ou demandez de l'aide pour garantir la sécurité de tous.

Appelez les secours médicaux : Si l'accident est grave ou met la vie de la personne en danger, composez immédiatement le numéro d'urgence approprié (par exemple, le 112 en Europe) pour appeler une ambulance. Fournissez-leur des informations précises sur la nature de l'accident et l'état de la personne blessée.

Apportez les premiers soins : Si vous êtes formé aux premiers secours et que vous êtes en mesure de le faire en toute sécurité, apportez les premiers soins à votre collègue. La priorité est de maintenir les voies respiratoires dégagées et de contrôler la respiration et la circulation s'il y a des signes de danger immédiat. Si nécessaire, effectuez la RCR (réanimation cardio-respiratoire) en suivant les protocoles appropriés.

Informez votre responsable : Une fois que vous avez pris les mesures d'urgence initiales, informez immédiatement votre responsable, le responsable des ressources humaines ou toute autre personne désignée dans votre entreprise pour gérer les situations d'urgence. Ils pourront prendre les mesures appropriées, notamment contacter les proches du blessé et coordonner les actions ultérieures.

Coopérez avec les autorités et les secouristes : Lorsque les secours médicaux arrivent sur les lieux, coopérez avec eux et fournissez-leur toutes les informations nécessaires sur l'accident, les premiers soins prodigués et l'état actuel de la personne blessée. Suivez leurs directives et offrez votre aide si nécessaire.

Préservez la confidentialité et le respect : Dans le respect de la confidentialité et de la dignité de la personne blessée, évitez de divulguer des informations médicales sensibles à des personnes non autorisées. Respectez également les souhaits de la personne blessée en ce qui concerne la communication avec les autres collègues.

Fournissez un soutien émotionnel : Les accidents peuvent être traumatisants pour tous ceux qui y sont confrontés, y compris les témoins et les collègues. Soyez attentif aux besoins émotionnels des personnes concernées et offrez-leur un soutien approprié, comme l'écoute, la compassion et l'orientation vers des ressources professionnelles si nécessaire.

Il est important de noter que ces étapes générales sont fournies à titre indicatif et qu'il est essentiel de se conformer aux politiques, aux procédures et aux réglementations spécifiques de votre entreprise en matière de premiers secours et d'accidents du travail.

 

Quelles procédure administrative mettre en place en cas d'accident du travail ?

 

En cas d'accident du travail, il est important de suivre certaines procédures administratives pour assurer une gestion appropriée de l'incident. Voici quelques étapes générales à prendre en compte :

Assistance médicale : La priorité est de veiller à ce que le travailleur blessé reçoive les soins médicaux nécessaires. Assurez-vous que la personne soit prise en charge par un professionnel de la santé qualifié et que son état soit évalué de manière appropriée.

Déclaration de l'accident : Le travailleur blessé, ou une personne agissant en son nom, doit signaler l'accident à son supérieur hiérarchique ou à un responsable désigné dans l'entreprise dans les délais spécifiés par la réglementation. Assurez-vous de bien comprendre les délais et les procédures spécifiques à suivre en matière de déclaration des accidents du travail dans votre pays ou région.

Documentation des faits : Il est important de documenter tous les détails de l'accident dès que possible. Cela peut inclure la date, l'heure, le lieu, les témoins présents, une description précise de l'accident et des blessures, ainsi que toute autre information pertinente. Utilisez les formulaires prévus à cet effet, le cas échéant, ou créez un rapport détaillé.

Investigation de l'accident : Menez une enquête interne pour déterminer les causes de l'accident. Identifiez les facteurs qui ont contribué à l'incident, tels que des problèmes de sécurité, des équipements défectueux, des procédures inadéquates, etc. Cette enquête vise à prévenir de futurs accidents en mettant en place des mesures correctives et préventives appropriées.

Communication et suivi : Informez les parties concernées, y compris le travailleur blessé, ses représentants (si nécessaire), les témoins de l'accident, les responsables de l'entreprise et les services de santé et sécurité au travail compétents. Assurez-vous de tenir tous les intervenants informés des actions prises et des mesures préventives mises en place.

Assurance et formalités légales : Selon les réglementations en vigueur, il peut être nécessaire de signaler l'accident à votre compagnie d'assurance ou à un organisme gouvernemental spécifique, tel que l'inspection du travail. Assurez-vous de comprendre les obligations légales et les procédures à suivre dans votre juridiction.

Suivi médical et réadaptation : Assurez un suivi médical approprié pour le travailleur blessé. Cela peut inclure des consultations médicales, des réévaluations de l'état de santé, des séances de réadaptation ou toute autre mesure nécessaire pour faciliter son rétablissement et son retour au travail en toute sécurité.

Il est important de noter que ces étapes sont générales et peuvent varier en fonction des réglementations spécifiques à votre pays ou région. Il est recommandé de consulter les lois, les règlements et les directives en matière de santé et de sécurité au travail applicables à votre situation pour vous assurer de respecter les procédures administratives appropriées en cas d'accident du travail.

 



En outre, chaque véhicule utilitaire de l’entreprise et exploité à des fins de chantier ou pour transporter les employés doit également être muni d'une trousse de secours. Vu que le véhicule est, lui aussi, considéré comme un lieu de travail, il doit donc se conformer à la réglementation et à l’article R 232-1-6.

Vous voulez voir un tuto ? Regardez notre séquence SST de nos vidéos de 1ers secours. Ces vidéos sont en ligne gratuitement et en accès gratuit, illimité.

James IACINO

Infirmier conseil

 

À découvrir: "Adaptez votre trousse de secours à vos besoins".



Auteur .

Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire
M'avertir lorsqu'une réponse est postée