Livraison 24H
Page d'accueil Ylea YLEA / L'extincteur de type eau avec additif AFFF.

L'extincteur de type eau avec additif AFFF.

Comment choisir son extincteur  eau pulvérisée avec additif ?

achat-extincteur-poudre-abc-pression-permanente-pas-cher-8683_120_03

L’extincteur portatif à eau pulvérisée + Additif (AFFF)

Définition 

L’extincteur à eau pulvérisée + additif, est un appareil qui peut être à pression permanente (mise sous pression au moment du chargement) ou à pression auxiliaire (mise sous pression au moment de l’emploi).

Cet appareil permet de projeter de l’eau, sous forme de gouttelettes séparées les unes des autres, mélangées avec un additif à formation de film flottant (AFFF). Il peut être certifié sur les classes de feu  A et B, ou A,B et F.

En version de 6 litres de capacité, l’extincteur à eau pulvérisée constitue le socle de base de la dotation obligatoire dans toute entreprise en France. (1 appareil 6 litres pour 200m2 au maximum de surface sur un même niveau. Code du travail, et règlement de sécurité des ERP)

Principes d’extinction

Les gouttelettes séparées, permettent à l’eau de s’évaporer très rapidement, en absorbant la chaleur du feu. Par ce fait, les feux de solides (Classe A)  sont éteints par refroidissement. L’additif en diminuant la tensioactivité de l’eau, aide en plus à pénétrer les matériaux fibreux pour atteindre les braises profondes (effet mouillant).

La séparation des gouttelettes par un espace d’air, présente aussi l’avantage de ne pas  permettre au courant électrique (jusqu’à mille volts), de remonter à l’opérateur, à condition de garder par sécurité le diffuseur à plus d’un mètre de tout conducteur électrique sous tension.

L’additif à formation de film flottant, permet à un très mince film aqueux base d’eau), de flotter sur les liquides inflammables (feu de classe B) . Par ce fait, l’eau additivée ne coule plus dans le liquide inflammable, alors que l’eau pure coulerait provoquant une propagation du feu par projection. L’eau additivée permet d’isoler le liquide inflammable de l’air ambiant, et par là même d’étouffer le feu.

Si l’extincteur à eau pulvérisée additivée est certifié sur la classe F (feu d’auxiliaire de cuisson à l’huile de type friteuse), il agit en étouffant et refroidissant le feu d’huile avec son film flottant à base d’eau, et par refroidissement de l’appareil de cuisson en métal, qui sinon très chaud rallumerait facilement le feu.

Emploi de l’appareil

Il est conseillé d’attaquer le feu à la distance de sécurité de 3 mètres . On se rapprochera ensuite avec prudence si nécessaire.

L’attaque d’un feu de liquide (classe B ou F) se fait en douceur. A trois mètres de distance, on arrose le foyer sans interruption, sans agiter fortement la lance, et en continuant jusqu’à ce que le film flottant ait recouvert la totalité du liquide en feu. Si l’on agite la lance, on casse le film flottant et l’air revient. L’extinction peut prendre 10 à 15 secondes voire un peu plus. Soyez patient. Le feu est alors éteint. L’avantage du film flottant, est que même vingt minutes après l’extinction, il est toujours présent et empêchera la ré-inflammation.

L’attaque d’un feu de solide (classe A ) se fait aussi à 3 mètres, mais dès que les flammes tombent, on se rapproche avec précaution, et on finira l’extinction en noyant les braises de près.

L’attaque d’un feu d’appareil électrique (classe B solide liquéfiable de type matière plastique synthétique). On attaque le feu à 3 mètres, et dans tous les cas en tenant le diffuseur à plus d’un mètre de tout conducteur électrique. Le danger est dans le ruissellement de l’eau qui peut former une flaque sans discontinuité amenant le courant de l’appareil à vos pieds. L’idéal est bien sûr d’arrêter l’arrivée de courant avant l’extinction.

Remarques

  • L’extincteur 6 litres à eau pulvérisée avec additif est l’appareil à conseiller pour le domicile. Il existe aussi des extincteurs portatifs plus petits (2 et 3 litres ) pour les personnes physiquement faibles , et plus gros pour les risques plus importants (9 et 12 litres) .

 

  • L’extincteur à eau + additif, devient extincteur à mousse, si sa lance est équipée d’un système « Venturi », permettant de mélanger de l’air avec l’eau additivée, pour former un jet de bulles de mousse épaisse qui étouffera le foyer en plus du film flottant. Dans ce cas, certaines lances peuvent former un jet bâton de mousse qui sera conducteur du courant ( à vérifier si vous achetez un extincteur à mousse).

 

  • Vérifier toujours que votre extincteur à eau pulvérisée + Additif ,porte le mention « utilisable sur tension électrique inférieure à 1000 Volts ».

 

  • Attention, les additifs classiques ne permettent pas l’extinction des liquides solvants polaires (liquides inflammables qui se diluent dans l’eau comme l’alcool.) Il faut alors demander à votre fournisseur un extincteur à eau plus additif AFFF spécial pour éteindre les solvants polaires. Il éteindra aussi les liquides inflammables autres et les solides. Toutefois, pour l’usage au domicile, si la quantité d’alcool est répandue au sol donc en très faible épaisseur, et ne dépasse pas ¼ de litre, l’eau + additif classique arrivera à l’éteindre par dilution, étouffement et refroidissement.

 

  • Il existe des extincteurs à eau pulvérisée pure certifiés uniquement en classe de feu A. Ils sont utilisés dans les endroits où l’additif pourrait abimer les objets (musée, exposition de tableaux etc.)

 

  • L’eau gèle. Il existe des charges spéciales « antigel » jusqu’à -10°, si l’appareil reste dans un endroit non chauffé en hiver. On la remplacera par la poudre ABC, s’il fait plus froid.

 

Alain P.

Professeur lycée des métiers de la sécurité

Suivez toute l’actualité des secours sur la page Facebook d’YLEA, votre partenaire prévention.



Auteur .

vous propose : L'extincteur de type eau avec additif AFFF.
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée