Livraison 24H

Mieux connaitre l’extincteur à poudre dans un batiment ou sur un camion.

Dossier technique : Mieux connaitre l’extincteur à poudre dans un batiment ou sur un camion.



Comment la poudre fait-elle pour sortir de l’appareil ?


L’extincteur à poudre, est un appareil qui va permettre de projeter sous pression une poudre extinctrice mélangée avec un gaz. Le mélange « poudre + gaz » est absolument nécessaire, pour que la poudre, élément solide, puisse être transportée dans la tuyauterie de l’appareil.


Ceci explique que dans un extincteur à pression auxiliaire, contenant soit un volume de 6 litres à base d’eau soit une charge de 6 kg de poudre (appareil d’un même volume interne), le sparklet (cartouche de gaz propulseur) soit généralement d’une capacité de 110 à 120 grammes de Co2 pour la poudre, contre seulement 40 à 60 grammes pour les extincteurs à base d’eau. Dans le cas de l’extincteur à base d’eau, le gaz n’a pas besoin de se mélanger à l’eau. Il en faut donc moins. Il agit comme le piston d’une seringue, au-dessus du liquide, pour le chasser à l’extérieur de l’appareil, et ne sortira qu’après l’agent extincteur.


Dans le cas d’un extincteur à poudre, le gaz sort mélangé à la poudre donc il en faut plus que dans un extincteur à base d’eau de même volume.


C’est la même chose pour un appareil à pression permanente à poudre, sauf que dans ce cas, on a mis le gaz porteur sous pression directement mélangé avec la poudre lors du remplissage de l’appareil, (au lieu de l’avoir mis dans une cartouche de gaz, le sparklet). Par ce fait, du gaz sous pression reste en permanence dans tout le volume de l’appareil.



La poudre et le sparklet .


Pourquoi ?


Seuls les fluides (gaz et liquides) peuvent se déplacer par eux- mêmes dans un tuyau sous l’effet d’une poussée. En effet, leurs molécules sont peu serrées les unes contre les autres, ce qui leur permet de glisser les unes sur les autres.


Ce n’est pas le cas des corps solides dont les molécules sont très serrées les unes contre les autres, au point d’être quasi immobiles. Dans ce cas, il faut intercaler entre chaque grain de poudre des molécules de « gaz porteur », pour que la poudre puisse circuler dans la tuyauterie.


Le problème du tassement de la poudre


Dans un extincteur à pression auxiliaire, la poudre, élément constitué de milliards de grains microscopiques, est mélangée à de l’air quand on remplit l’extincteur. L’appareil installé dans son support, ne bouge plus. Par ce fait, à cause de la densité de la poudre supérieure à l’air et de l’attraction terrestre,  l’air va progressivement remonter au-dessus des grains qui vont se resserrer (tassement) et le volume occupé initialement par la poudre va diminuer. Sous cette condition, si l’on envoie un gaz pour la pousser au-dessus d’elle, elle ne bougera pas. On met donc dans l’appareil, un tube répartiteur de détassement, qui va permettre lors de l’ouverture du sparklet (cartouche de gaz) , d’envoyer le gaz sous pression de celui-ci au centre de la charge de poudre pour la détasser, et se glisser entre tous les grains de poudre. Ainsi le mélange poudre et gaz sortira de l’appareil.


Cas de l’extincteur 6 ou 9 kg Poudre installé sur un camion


Dans le cas d’un extincteur à poudre à pression auxiliaire (mise sous pression au moment de l’emploi) s’il est installé sur un camion en position horizontale comme on le voit beaucoup maintenant, il faut veiller à ce que le tuyau flexible et sa lance, soient au-dessus du corps de l’appareil et pas en-dessous.


En effet, les vibrations du camion vont fortement contribuer à tasser la poudre, et si le tuyau flexible est en dessous du corps de l’appareil, de la poudre risque naturellement par gravité de se tasser dedans formant un bouchon. Lors de la mise sous pression de l’extincteur, le tube de détassement ne détassera pas le bouchon de poudre du tuyau, et rien ne sortira. (Il se passe le même phénomène si on recharge après utilisation un extincteur à poudre sans avoir nettoyé et vidé son tuyau au préalable).


Pour ce qui est de l’extincteur à pression permanente stocké en position horizontale, le problème ne se pose pas, car des molécules de gaz sous pression restent dans le volume de l’appareil, et il n’y a pas de poudre dans le tuyau flexible.


Remarques


Les fabricants de poudre, qui ne sont pas les fabricants d’extincteurs, garantissent généralement leur poudre 5 ans. Dans le cas d’un extincteur à poudre à pression auxiliaire installé dans un bâtiment au sec, la poudre reste de bonne qualité généralement au moins 10 ans.


Sur les camions, la poudre étant soumise aux fortes vibrations qui abiment sa structure anti-humidité, il est conseillé, de la changer tous les 5 ans voire avant si l’on constatait la formation de mottes de poudre lors de la vérification des appareils à pression auxiliaire.



Alain Parbeau


Ancien professeur de lycée métiers de la sécurité.


 



Auteur .

vous propose : Mieux connaitre l’extincteur à poudre dans un batiment ou sur un camion.
Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée