Livraison 24H
Page d'accueil Ylea YLEA / L'extincteur CO2.

L'extincteur CO2.

Comment choisir son extincteur CO2 ?

achat-extincteur-co2-2kg-feu-electrique-dioxyde-carbone-pas-cher-8491_120

Dossier sécurité : Connaitre  l’extincteur portatif à Co2

Définition

L’extincteur à Co2 est un appareil à pression permanente, composé d’une bouteille de gaz carbonique liquéfié sous pression, en acier ou en alliage léger à base d’aluminium. Une tête vissée en haut de la bouteille, comporte : un robinet avec un tube plongeur, un diffuseur « détendeur dynamique » (avec ou sans tuyau) et un opercule de sécurité. Il existe en 2 chargements : 2 et 5 kg . L’extincteur est éprouvé à une pression minimum de 250 bars.

L’agent extincteur

Le gaz carbonique contenu dans l’appareil, est liquéfié sous pression (55 bars à 15°, 169,5 bars à 60°), et par ce fait auto générateur de pression. C’est un gaz plus lourd que l’air.

Compte-tenu de sa forte pression qui pourrait faire éclater le réservoir, un opercule de sécurité maintenu par une vis creuse à la tête percée latéralement, est prévu sur la tête de l’appareil. Cet opercule éclate, assurant la vidange totale de l’appareil par les trous de la vis  qui le retient, si la température ambiante dépasse 60°. On évite ainsi l’éclatement de l’extincteur par surpression. La tête de cette vis est souvent recouverte d’un petit capuchon vert ou rouge. Si le capuchon a disparu, il faut contrôler (par pesée) que l’extincteur ne s’est pas vidangé par rupture de l’opercule de sécurité. En effet le co2 ne laisse aucune trace, donc on ne pourra pas voir à l’œil nu si l’appareil est vide, d’autant que  la goupille et le plomb de sécurité de l’appareil seront toujours présents .

Le co2 éteint par étouffement, en formant un nuage de gaz au-dessus du foyer, isolant celui-ci de l’air ambiant. Cet étouffement dure très peu de temps (2 à 3 secondes) ce qui fait qu’il n’a pas le temps d’éteindre les braises. C’est pourquoi il n’est certifié que sur les foyers de classe B (liquides et solides liquéfiables) feux qui ne font pas de braises.  Si on l’utilise sur un feu de bois, il va faire tomber les flammes, mais les braises vont les rallumer quelques secondes après.

Lors de sa sortie de l’extincteur, le gaz remonte liquide au diffuseur puis se détend brutalement. Une partie du  co2 se forme alors en phase solide sous la forme de petits flocons de neige carbonique à – 78,5°, mélangés à un brouillard gazeux à – 53°.

Ce jet froid n’est pas dangereux, car même projeté sur un humain (en feu), il s’évapore en 2 secondes, et n’a pas le temps de causer de brûlure par le froid ; ou tout au plus une modeste rougeur équivalente à un petit coup de soleil s’il touche directement une peau particulièrement fragile, ce qui n’est rien au regard des dégâts provoqués chaque fraction de seconde par des flammes à 1000° de température. Il faut juste éviter au maximum les yeux, sauf si il y avait le feu dessus.

Ce qui peut provoquer une brûlure par le froid avec l’extincteur à Co2, est la formation d’un capuchon de glace (humidité de l’air gelée) sur le fond de l’appareil si l’on a la main dessus. C’est l’eau gelée et pas le co2, qui est dangereuse. Donc on ne met jamais la main sur le fond du réservoir.

La vérification de l’extincteur est très facile :

Il suffit de le peser, et de retrancher son poids vide (la tare) gravé sur l’appareil . On obtient ainsi le poids de la charge. Il faut aussi vérifier le parfait état du corps, de la tête de l’appareil, et du diffuseur souvent nommé  « tromblon » par analogie avec le fusil à bouche évasée. L’état du diffuseur doit être parfait car il diffuse, et régule la pression dynamique.

Remarques

  • Le co2 convient partout où il faut salir le moins possible (laboratoire, salle blanche, mécanisme délicat, installation électrique etc.). En effet il s’évapore très rapidement ne laissant aucune trace et convient là où il y a un risque de feu de liquide en petite quantité ou un feu de solide liquéfiable.

 

  • L’extincteur à co2 est souvent prescrit pour les appareils électriques en dessous de 1000 volts. En effet, ce qui brûle n’est pas l’électricité , mais la matière plastique de l’appareil, donc un solide liquéfiable (classe de feu B). De plus le co2 est non conducteur du courant en basse tension.

 

  • De par sa volatilité, le Co2 se dissipe très rapidement dans l’air. A cause de cela, il ne peut pas éteindre de grands foyers (sauf en installation fixe automatique). Il faut avec l’extincteur attaquer le feu à 1,10m de distance. Plus près, on risque un contact  avec un conducteur électrique ou une projection de liquide en feu . Plus loin, on arrivera pas à faire un nuage assez dense pour étouffer totalement le feu.

 

  • Il ne faut jamais utiliser un extincteur à Co2 sans son diffuseur. Vous recevriez une poussée instantanée de 35 à 40 kg qui projetterait violemment l’appareil avec toutes les conséquences que l’on imagine.

 

  • L’extincteur à co2 doit obligatoirement faire l’objet d’une requalification (ré-épreuve de pression + bon état général) tous les 10 ans, et au cours de la première recharge après 6 ans (arrêté 2017 ministère transition écologique). Ces opérations ainsi que les recharges ne peuvent se faire que dans une entreprise spécialisée.

 

  • Il faut éviter d’accrocher un appareil à co2 très près d’une source de chaleur .

 

  • Attention aux extincteurs à co2 fixés sur un véhicule. Il arrive que les vibrations, débranchent le tube plongeur de la tête. Dans ce cas, ce n’est pas du co2 liquide qui remontera au diffuseur mais du co2 gazeux, qui sera inefficace sur le feu car trop volatile. Pour le vérifier, il suffit de secouer l’extincteur près de son oreille. Si on entend  quelque chose taper sur la paroi interne, c’est le tube plongeur qui s’est débranché. Il faut alors le faire remettre par un organisme pouvant démonter et  recharger ce type d’extincteur.

 

  • Les extincteurs à co2 d’une capacité de charge supérieure à 5kg sont des appareils sur roues . (poids total supérieur à 20 kg)

Alain P.

Lycée métiers de la sécurité.

 

Suivez toute l’actualité des secours sur la page Facebook d’YLEA, votre partenaire prévention.



Auteur .

vous propose : L'extincteur CO2.
Les commentaires des internautes
Par Megan Earl, 21/11/2013
Merci pour ces infos. Pourquoi est-ce que l'extincteur de feu est cher? Est-ce qu'il vaut la peine?
Par strafile, 10/09/2021
je veux me procurer un tube a visser sur l'extincteur DIAMETRE 21,7 MM et l'autre extremité male pouvant recevoir le tromblon ceci pour traverser une paroi de quelques centimètre coffre du moteur bateau ainsi votre extincteur es utile vous n'y avait pensé
appareil type CS2-AM
Par YLEA, 10/09/2021
Bonjour Strafile, merci de contacter le service commercial sur contact@yleagroup.eu
Ajouter un nouveau commentaire

M’avertir lorsqu’une réponse est postée