Chat Chat Rappel Rappel Laissez-nous un message Rappel
4.7
/5
Retour
Partager

Rejoignez la réserve communale de sécurité civile

Devenez réserviste de votre commune.

La loi de modernisation de la sécurité civile a crée en 2004 la possibilité pour les maire de disposer au sein de leur commune la possibilité de mobiliser une réserve civique composée de citoyens volontaires et bénévoles.

Leur mission 1ère est d’assister en cas de crise l’équipe municipale.

Elle agit dans différents domaines de soutien et d’assistance :

 

En amont : Recenser, sensibiliser et préparer aux risques. Savoir où se trouvent les établissements sensibles et les personnes à risques. Connaissance des voies et accès.

 

Pendant : Gestion du Centre d’Accueil et de REgroupement des sinistrés.  Participation à l’alerte et l’évacuation. Aide à la préservation des biens et des personnes. Suivies de la vulnérabilité des habitants. Surveillance en cas de risque annoncé. Aide à l’application du Plan Communal de Sauvegarde et du Poste de Commandement Communal. Guidage des secours. Soutien à la population. Ravitaillement.

 

En aval : Aide à la remise en état. Aide aux sinistrés avec les démarches. Collecte et distribution de l’aide.

Cette réserve est placée sous l’autorité de monsieur le maire.

L’action de l’équipe de réserve communale est délimitée par les limites de la commune mais peut être engagée en renfort d’autres communes à la demande des maires concernés.

Les modalités de fonctionnement et d’engagement sont prévus dans les Plan Communal de Sauvegarde.

Il n’y a pas de conditions d’engagement. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Néanmoins la signature d’un acte d’engagement pour 1 à 5 ans est obligatoire permettant de placer le bénévoles sous protection juridique avec le statut de collaborateur occasionnel de l’état.

 

Référence :

Articles L 724-1 à L 724-14 du code de la sécurité intérieure Circulaire INTE0500080C du ministère de l’intérieur du 12 août 2005 relative aux réserves communales de sécurité civile.

 

Formation : Pas de formation obligatoire. Une formation initiale en secourisme est conseillée ainsi qu’une information sur le fonctionnement de la commune et son articulation avec les communautés de communes et le conseil général.

 

Equipement : Pas de matériel obligatoire. On peut proposer la mise à disposition d'un kit catastrophe ou de réserve communale de sécurité civile. Cela peut être aussi une chasuble ou signe distinctif indiquant l'appartenance à la réserve communale et d'un sac léger du réserviste contenant 1 chasuble haute visibilité, 1 bouteille d’eau, 1 kit de 1ers secours, 1 lampe, 1 sifflet, 1 paire de gant de travail.

 

Et pour chez vous consulter notre fiche : Que faire en cas de catastrophe ?

 

 

La loi de modernisation de la sécurité civile de 2004

La loi de modernisation de la sécurité civile, promulguée en 2004, a marqué une avancée significative en matière de préparation aux catastrophes en France. Cette législation a instauré la possibilité pour les maires de chaque commune de mobiliser une réserve civique composée de citoyens volontaires et bénévoles.

 

Mission de la réserve civique

La mission de la réserve civique s'étend sur trois phases cruciales : en amont, pendant, et en aval de la crise.

 

En amont : Préparation et sensibilisation

En amont de la crise, les membres de la réserve civique sont chargés de recenser, sensibiliser et préparer la population aux risques. Ils doivent avoir une connaissance approfondie de leur commune, notamment en identifiant les établissements sensibles et les personnes vulnérables. Ils sont également responsables de la connaissance des voies et des accès pour faciliter l'intervention des secours en cas de besoin.

 

Pendant la crise : Gestion et assistance

Pendant la crise, le rôle des membres de la réserve civique s'intensifie. Ils prennent en charge la gestion du Centre d’Accueil et de Regroupement des sinistrés, contribuent à l'alerte et à l'évacuation des habitants en danger, et apportent leur aide à la préservation des biens et des personnes. Ils assurent le suivi de la vulnérabilité des habitants et sont en alerte constante en cas de risques annoncés. De plus, ils assistent l'équipe municipale dans l'application du Plan Communal de Sauvegarde et du Poste de Commandement Communal. Leur rôle englobe également le guidage des secours, le soutien à la population sinistrée et la distribution de ravitaillement.

 

En aval de la crise : Remise en état et soutien

En aval de la crise, les membres de la réserve civique continuent à jouer un rôle essentiel en aidant à la remise en état des zones affectées par la catastrophe. Ils apportent également leur soutien aux sinistrés en les accompagnant dans leurs démarches administratives. La collecte et la distribution de l'aide aux personnes affectées font également partie de leurs missions.

 

Autorité et collaboration intercommunale

Il est important de souligner que la réserve civique est placée sous l'autorité du maire de la commune. Cependant, son action ne se limite pas strictement aux frontières de la commune, car elle peut être mobilisée en renfort d'autres communes sur demande des maires concernés.

 

Modalités d'engagement et statut juridique

Contrairement à d'autres organisations similaires, il n'y a pas de conditions d'engagement restrictives pour rejoindre la réserve civique. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Néanmoins, les bénévoles doivent signer un acte d'engagement pour une période de 1 à 5 ans, ce qui les place sous la protection juridique du statut de collaborateur occasionnel de l'État.

 

Formation et équipement

En ce qui concerne la formation, bien qu'elle ne soit pas obligatoire, il est fortement recommandé que les membres de la réserve civique reçoivent une formation initiale en secourisme. De plus, une connaissance approfondie du fonctionnement de la commune et de son articulation avec les communautés de communes et le conseil général est essentielle pour une intervention efficace en cas de crise.

En ce qui concerne l'équipement, il n'y a pas de matériel obligatoire, mais il est possible de mettre à disposition des volontaires un kit catastrophe ou un kit de réserve communale de sécurité civile. Ce kit peut comprendre une chasuble ou un signe distinctif indiquant l'appartenance à la réserve communale, ainsi qu'un sac léger contenant des éléments essentiels tels qu'une chasuble haute visibilité, une bouteille d'eau, un kit de premiers secours, une lampe, un sifflet et une paire de gants de travail.

En résumé, la réserve civique est un pilier essentiel de la préparation et de la gestion des catastrophes au niveau local en France. Elle repose sur l'engagement volontaire de citoyens dévoués prêts à soutenir leur communauté en cas de besoin, en collaboration étroite avec les autorités municipales. Ce dispositif reflète la solidarité et la mobilisation collective qui sont au cœur de la sécurité civile en France.

 

James IACINO

Infirmier conseil



Auteur .

Les commentaires des internautes
Ajouter un nouveau commentaire
M'avertir lorsqu'une réponse est postée